Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Lun 11 Fév 2013 - 15:16

http://www.liberation.fr/monde/2013/02/11/en-se-retirant-comme-cela-benoit-xvi-fait-enfin-preuve-de-modernite_881004

Le sociologue des religions Jean-Louis Schlegel réagit à la démission du pape Benoît XVI.

Cette annonce était-elle prévisible?


Non. Cela fait tellement longtemps qu’une telle situation ne s’est pas présentée que la nouvelle de sa démission est surprenante. Cela n’était pas arrivé depuis sept siècles! Le dernier à avoir démissionné pour convenance personnelle, c’était Célestin V, en 1294. Pour prendre une telle décision, Benoît XVI doit vraiment être à bout. Physiquement, il est accablé par les maladies de la vieillesse, il souffre de rhumatismes importants. Et moralement, il ne doit plus en pouvoir, non plus. Très vite, il a été la cible d’attaques, son pontificat est critiqué.

Pourquoi?


On attendait beaucoup de lui. Les intellos catholiques espéraient trouver un pape de la raison, qui se positionne contre tous les excès – les intégrismes, les fondamentalismes mais aussi la logique émotionnelle. Benoît XVI était un professeur d’université, on attendait une forme de rigueur. En réalité, il s’est très vite coulé dans le moule pontifical conservateur et n’a pas fait grand-chose. Il n’a pas réformé le gouvernement de l’Eglise alors que c’est quand même la plus vieille monarchie absolue de l’Europe du XVIIIe qui subsiste. C’est anecdotique, mais j’ai appris récemment que les dicastères (équivalent des ministères, ndlr) ne se réunissaient qu’une fois tous les six mois!

Sur les questions de société, que peut-on retenir de son pontificat?


Là non plus, pas grand-chose. Benoît XVI n’a jamais répondu aux questions modernes de société. En matière de morale sexuelle ou conjugale, il s’est aligné très fermement sur ses prédécesseurs. Certes, en 2008, il a concédé à demi-mot dans un ouvrage à un journaliste allemand qu’on pouvait admettre l’usage du préservatif. Mais il n’a jamais fait de déclaration officielle nette et précise en disant qu’une entorse à la morale était préférable plutôt que de mourir du sida. Sur le mariage pour tous, il considère très sincèrement que les sociétés qui sont libérales en matière de mœurs, partent à vau-l’eau. A Rome, ils ont tous la conviction que ces libertés nouvelles annoncent une société chaotique.

Benoît XVI régnait mais qui ne gouvernait pas. Il a très vite donné l’image d’un pape fatigué. C’est assez paradoxal mais en se retirant comme cela, il fait enfin preuve de modernité. Il aurait très bien pu continuer jusqu’au bout comme Jean Paul II qui a fait l’étalage de sa souffrance au monde entier. Ou bien nommer un cardinal pour le seconder et gouverner à sa place. Il préfère se retirer, c’est un acte de courage. Un de ces quatre matins, il va annoncer où il se retire, je ne pense pas qu’il reste au Vatican.

A-t-on une idée de qui pourrait le remplacer?


A ma connaissance, aucun nom ne se dessine. Benoît XVI a annoncé qu’il se retirerait le 28 février, cela laisse le temps d’organiser tranquillement le conclave. Les grandes manœuvres de couloir vont commencer. Ce serait pas mal que le prochain soit un italien, un pape relativement jeune et décidé qui pourrait entreprendre enfin un réforme en profondeur des institutions.

Quelques autres précisions :

Un nouveau pape devrait être désigné pour Pâques, selon le Vatican.

Elu en avril 2005, le cardinal Josepth Ratzinger a alors succédé à Jean Paul II. «Le pape a annoncé qu'il renoncera à son ministère à 20 heures, le 28 février. Commencera alors la période de sede vacante (siège vacant)», a précisé le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi.

La loi canonique prévoit la démission du pape. Celle-ci n'est possible que si elle résulte d'une décision du souverain pontife lui-même, et d'aucune autre personne. «S'il arrive que le Pontife Romain renonce à sa charge, il est requis pour la validité que la renonciation soit faite librement et qu'elle soit dûment manifestée, mais non pas qu'elle soit acceptée par qui que ce soit», peut-on lire au canon 332, alinéa 2.

Un Français à la tête de l'Eglise ?

«Cela pourrait arriver, mais je ne vois pas très bien comment», selon l'archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois. Interrogé sur sa possible candidature, il répond qu'elle n'était «pas à l'ordre du jour». «Vous savez qu'il y a des intuitions, des inspirations qui permettent de sentir les choses», ajoute-t-il avec humour. Le président de la Conférence des évêques de France a énuméré les qualités indispensables à ses yeux pour être pape: «Qu'il soit humble, qu'il ne se prenne pas pour le Bon Dieu, qu'il ait suffisamment d'ouverture d'esprit pour comprendre ou au moins essayer d'entrer dans des cultures différentes.»




Sinon ce lien
http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Un-pape-auteur-d-encycliques-_NG_-2013-02-11-909836
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Mer 13 Fév 2013 - 6:49

Dans 20 minutes

L'annonce surprise du renoncement de Benoît XVI,lundi, a ouvert les spéculations sur l'identité de son successeur. Certains noms reviennent souvent, comme celui de l'archevêque de Milan, Angelo Scola. Seule certitude, le prochain pape sera élu avec au moins les deux tiers des voix des 117 cardinaux autorisés à voter, c'est-à-dire âgés de 80 ans et plus. Ces derniers se réuniront en conclave (du latin «cum clave», «avec la clef») tenu à huis clos en mars, et dont un nom devrait sortir avant Pâques. Qu'est-ce qui oriente le choix des cardinaux ? L'élection du pape peut-elle déclencher autant de frénésie qu'en politique ?

Lutte secrète

«En théorie, c'est le Saint-Esprit qui choisit le pape. Dans la pratique, c'est différent», explique Frédéric Lenoir, historien des religions. Un cardinal ne pouvant appeler à voter pour lui, «ce sont ses amis et alliés qui font campagne en sa faveur, reflétant ainsi des courants de partis politiques». Les cardinaux sont tous conservateurs. Trois courants se distinguent malgré tout : «les très conservateurs, les conservateurs et les conservateurs orientés une réforme de l'Eglise», poursuit Lenoir. L'élection du pape devrait donner lieu à une lutte feutrée entre les plus progressistes et les autres. Une bataille secrète menée avant le conclave à coups de messages téléphoniques et de conciliabules stratégiques. Les amitiés et inimitiés des cardinaux pourraient resurgir au moment du vote. Un favori ne gagne pas forcément : en cas de blocage, un nom moins connu mais consensuel peut sortir du lot, comme ce fut le cas pour Karol Wojtyla, alias Jean Paul II.

A la différence d'une élection politique, «la plupart des cardinaux ne souhaitent pas être pape, affirme Odon Vallet, historien des religions. C'est une charge écrasante. Et le renoncement de Benoît XVI vient leur rappeler que la force humaine a des limites, même aidée par le Saint-Esprit.» Un cardinal peut toutefois refuser de devenir pape. Selon des confidences recueillies auprès de l'un d'eux, Benoît XVI serait ainsi un deuxième choix, le premier ayant décliné. Pour le prochain pape, «tout est donc possible», conclut l'historien.

Faustine Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Lun 18 Fév 2013 - 13:18

Finalement cela ne semble pas très différent que pour une élection politique locale si on en croit l'Eglise de France... Le pouvoir a ses avantages et ses inconvénients... Et le changement d'équipe se fait toujours avec une part d'inconnu et de surprises possibles à la clef... Les programmes et les compromis s'écrivant dans les coulisses avec des thèmes de prédilection qui vont être mis en avant. Bien qu'il n'y ait toujours pas de femme en vue côté candidature... alien

Mgr Podvin, porte parole de la Conférence des évêques français, revient sur l'annonce de la démission de Benoît XVI et sur les prochaines échéances avant le prochain conclave.

Les évêques français se rendront-ils collectivement à Rome pour les célébrations de départ de Benoît XVI ?

- La décision n’a pas encore été arrêtée, de nombreux évêques souhaitant célébrer chez eux, dans leurs diocèses, en même temps que le pape. Je vois plutôt se dessiner l’organisation d’un temps fort le 28 février. Ce qui n’exclut évidemment pas les pèlerinages. A titre personnel, j’aimerais bien être avec lui, car je suis de ceux qui ont très vite pressenti que l’on avait à faire à une personnalité qui allait nous marquer, mais j’irai bien sûr là où le devoir m’appelle.

Le choix du successeur de Benoît XVI va-t-il avoir une influence sur les élections du nouveau président de la Conférence des évêques de France ?

- Une assemblée plénière devait se réunir le 19 mars, afin d’élire un successeur à Mgr André XXIII, qui arrive en fin de mandat statutaire, pour une entrée en fonction au 1er juillet. Nous allons repousser cette élection au mois d’avril, afin de pouvoir respecter le temps du conclave et tenir compte de l’arrivée du nouveau pape.

Quels défis attendent le nouveau chef de l’église française ?

- André XXIII a joué un rôle fédérateur et a accompli un travail intense de relation avec les pouvoirs publics. Le futur président ne sera pas parisien, mais aura un rôle central.

Il aura deux grandes tâches : premièrement, il devra pérenniser les discussions portant sur la représentativité de la vie, à travers les débats sur la fin de vie, les sujets bioéthique et les questions économiques et sociales et deuxièmement, il devra mettre en place la nouvelle évangélisation, dans le concret des communautés chrétiennes et en mettant un accent prioritaire sur la jeunesse.

Quel est l’état des relations de l’Eglise de France avec le Vatican ?

- Les visites ad limina (rencontres effectuées entre les évêques et le pape tous les cinq ans, NDLR) qui se sont tenues cet automne se sont passées de manière remarquable. Nous avons reçu de nombreux encouragements de la part de Rome. Il est vrai que Benoît XVI est un francophile, membre de l’Académie des sciences morales. Mais je suis persuadé que cette écoute bienveillante se communiquera à son successeur.

Quel est le sentiment général des évêques français à propos de la démission de Benoît XVI ?

- C’est encore le retentissement de l’émotion qui raisonne. Il est nécessaire de prendre du recul pour saisir l’entière portée symbolique de cette décision. Je constate en tout cas que beaucoup, croyants ou non croyants, découvre Benoît XVI, sa grande humilité.

Ce pape n’avait pas le souci de se vendre, au sens publicitaire du terme. Avec ce geste courageux se déploie et se dévoile toute une personnalité intellectuelle, spirituelle. Notez qu’il n’écrit rien qui ne lui arrive pas un jour.

Il fait comme l’exégèse de son propre chemin. Et il y a deux ans, dans "Lumière du Monde", il avait osé envisager la renonciation possible. Je vois aujourd’hui défiler dans mon esprit bien plus qu’un bilan. La fonction papale ne peut d’ailleurs pas se comparer à un mandat politique. Le voyage au Liban est une synthèse remarquable de son pontificat : action pour la paix entre les nations, le dialogue interreligieux... Il a aussi donné tout son être pour résoudre le conflit avec les Lefebvristes, tout en demeurant le garant de Vatican II.

Ça lui a d’ailleurs beaucoup coûté en termes de popularité. Mais ses convictions dépassaient les calculs de stratégie. Les affaires de pédophilie et de finances, contre lesquels il a fortement réagi, comme les secousses internes à la curie, ont consumé ses forces. ll a cependant veillé à ce que nous ayons des pistes pour la nouvelle évangélisation, il a laissé son empreinte sur les JMJ, à Madrid notamment, et il offre à son successeur les JMJ de Rio, qui vont être géantes.

Plus personnellement, comment avez-vous accueilli la nouvelle de la renonciation ?

- Je ne me réjouis pas, mais je m’incline avec une gratitude filiale. En disant sa faiblesse humaine, Benoît XVI dit aussi l’éminence de la fonction papale. Il met également à nu la vérité de la vieillesse, qu’on a plutôt tendance à maquiller, c’est une leçon de finitude humaine, un message fort pour notre monde. Et j’ai confiance en sa capacité à générer encore des grâces d’état. Il aura une présence autre et peut-être pourra-t-on ressentir la puissance de la prière, puisqu’il annonce se retirer pour lui consacrer sa vie.

Avez-vous un pronostic pour le futur Père de l’Eglise ?

- C’est une science bien trop imprévisible. Et puis, une possibilité méconnue peut parfois se révéler conciliatrice. L’hémisphère sud est certes devenu le centre de gravité de l’Eglise, mais la logique quantitative ne correspond pas forcément à la logique d’unité.

Le père Ouellet par exemple, le cardinal canadien, se dégage par sa personnalité plus que par son origine : il a eu une expérience à la curie ainsi qu’en Amérique latine, il est hispanophone etc. Souvenez-vous cependant de l’adage qui dit "quand au conclave, vous rentrez pape, vous ressortez cardinal".

Il est certain en revanche que nous attendons du futur pape qu’il possède la capacité à transcender les clivages et les différences. Qu’il soit un homme capable de comprendre les cultures et le catholicisme qui est à l’œuvre en chacune d’elles. C’est d’autant plus important que la planète a beaucoup de peurs mais très peu de grands guides.

Propos recueillis par Marie Lemonnier - Le Nouvel Observateur
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Jeu 14 Mar 2013 - 10:26



François 1er, jésuite, mendiant et simple sera-t-il son pendant terrestre?
À suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Jeu 14 Mar 2013 - 13:00

Il ne sera 1er que lorsqu'il y aura un François 2
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Jeu 14 Mar 2013 - 13:31

Quand le #PCF salue le pape François http://t.co/pWdZhsah6d"

MÉLENCHON ET LE PARTI COMMUNISTE N'ONT PAS LE MÊME AVIS

Par Delphine Legouté

L'élection du pape François ne met pas vraiment d'accord Jean-Luc Mélenchon et le Parti communiste. Alors que le premier y a immédiatement vu une mauvaise nouvelle pour l'Amérique Latine, le second salue plutôt l'"espérance" suscitée par ce nouveau pape.

Le communiqué du PCF est tombé ce 14 mars. Le responsable de la commission "République, démocratie et institutions" du parti s'y félicite du "parcours" de Jorge Mario Bergoglio qui a donné "la priorité aux pauvres" :

Ce choix inédit montre la place grandissante occupée par l'Amérique Latine dans le monde, même si l'immense volonté émancipatrice affirmée par les peuples s'y est heurtée dans le passé à l'hostilité de divers responsables catholiques.

Mais sans préjuger de la suite, la priorité aux pauvres qui semble avoir marqué le parcours du nouveau pape soulève une espérance chez de nombreux catholiques et au-delà : celle d'un fil renoué avec l'ouverture au monde du Concile Vatican II, ouvert par Jean XXIII

Les communistes ajoutent qu'ils sont "décidés à construire un avenir fraternel avec tous ceux et toutes celles qui veulent faire grandir la justice et la paix". Et ce "en toute laïcité".

La veille, Jean-Luc Mélenchon s'était bien davantage intéressé au passé du nouveau pape, estimant que son CV n'était "pas une bonne nouvelle pour les progressistes du monde chrétien et pour la révolution citoyenne en Amérique du Sud". Il s'intéressait-là au profil politique de Jorge Mario Bergoglio et non spirituel :

Silencieux sous la dictature militaire puis à l’heure des jugements des militaires criminels, opposant connu aux gouvernements argentins de Nestor puis de Christina Kirschner, tendre pour l’Opus Dei, hostile aux prêtres progressistes, le nouveau chef de l’église catholique devra prouver qu’il n’a pas été élu pour déstabiliser les régimes progressistes de l’Amérique latine ni pour poursuivre les persécutions contre la théologie de la libération.

Au même moment, la porte-parole internationale du Parti de Gauche, Raquel Garrido, surtout porte-parole officieuse de Jean-Luc Mélenchon sur les réseaux sociaux, illustrait ces dires en postant sur Twitter une photo de ce qu'elle estime être le nouveau pape donnant la communion à Videla,ancien dictateur argentin :

Circule déjà sur le web en Am. Latine : La photo de #Bergoglio qui bénit #Videla.. #NouveauPape pic.twitter.com/hmCIdMOU7B

D'autres réactions, ici
http://mobile.liberation.fr/politiques/2013/03/13/reactions-politiques-a-l-election-du-pape-francois-1er_888452


Dernière édition par Libellule le Jeu 14 Mar 2013 - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Jeu 14 Mar 2013 - 13:41

Franchement ce que Mélenchon pense du nouveau pape on s'en tape. Et je crois que François devra beaucoup prier pour ce pauvre Jean-Luc.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Ven 15 Mar 2013 - 8:02

Libellule a écrit:


MÉLENCHON ET LE PARTI COMMUNISTE N'ONT PAS LE MÊME AVIS

Et alors ? Je ne vois pas bien l'intérêt d'un tel message. Ni la nouveauté.

Si le PCF et le parti de gauche avaient le même avis, ils ne seraient qu'un seul et même parti. Ce n'est pas le cas, ils forment ensemble, avec d'autres organisations (progressistes, écologistes, diverses...) et des citoyens le Front de gauche. Dans cette structure chacun garde son identité et son autonomie mais bien entendu travaille dans un but commun.


Libellule a écrit:

Par Delphine Legouté

L'élection du pape François ne met pas vraiment d'accord Jean-Luc Mélenchon et le Parti communiste. Alors que le premier y a immédiatement vu une mauvaise nouvelle pour l'Amérique Latine, le second salue plutôt l'"espérance" suscitée par ce nouveau pape.

Est-ce contradictoire. L'approche a un angle un peu différent en effet. Effectivement, ce pape a été dans les années 1970 proche de la junte de Videla. Des amis latino-américains, en particuliers des fontenaysiens militants du "collectif argentin pour la mémoire" me le faisaient remarquer dès hier.




Cela empêche-t-il que l'élection de ce jésuite soucieux de dénoncer les injustices sociales et l'insupportable pauvreté (le choix de son nom en référence au fondateur du premier ordre mendiant est tout un symbole) ait suscité de l'espérance chez certains ?

Je ne le crois pas. Avoir été proche de Videla (la conférence épiscopale d'Argentine a d'ailleurs publiquement demandé pardon pour ne pas s’être plus engagée en faveur du respect des droits de l’Homme) n'empêche pas que son élection suscite de l'espoir chez certains.

La phrase de maître Sophie Thonon avocate de la famille d'un curé français assassiné par les militaires résume cela en disant "Ce pape n’est certainement pas une grande figure de la défense des droits de l’Homme". C'est un fait. Tout le monde n'a pas le courage qu'a pu avoir Óscar Romero archevêque de San Salvador pour dénoncer les exactions de l'armée contre les paysans. Il l'a d'ailleurs payé de sa vie assassiné en 1980 par les escadrons de la mort du pouvoir...

http://www.liberation.fr/monde/2013/03/15/la-controverse-sur-l-attitude-de-l-eglise-argentine-pendant-la-dictature-ressurgit_888616

Cela n'empêche pas que le cardinal Bergoglio a dénoncé la pauvreté et qu'il porte un soin attentif aux démunis. Ni même qu'il ait eu une attitude très réactionnaire et vindicative lorsque l'Argentine a reconnu le mariage homosexuel.

Les choses sont parfois plus complexes qu'il n'y parait et les différentes approches dans les commentaires de cette élection n'y changent rien.

Et puis au fond cette élection change-t-elle la face du monde ? On peut en douter.


Personnellement en tout cas lors de sa première apparition au balcon de Saint Pierre, sa figure (pas son discours) m'a fait penser à celle de Pie XII. Impression d'historien qui m'a mis un peu mal à l'aise...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Ven 15 Mar 2013 - 8:48

En tant que communiste que vous êtes Loic, je vous trouve très mal place pour juger sur la mine des personnalités, vos camarades ont tant de fois encensé des bourreaux et condamné ou exécute des héros de la liberté
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Ven 15 Mar 2013 - 9:49

J'assume effectivement mes préférences. Il ne s'agit pas de parler de la "mine" des personnalités mais plus de leurs actes.

Et pour le coup, en terme de prélats sud-américains puisque c'est le sujet, elles vont plus vers Mgr Romero qui a tenu un discours clair demandant aux militaires salvadoriens dans son homélie du 23 mars 1980 d'obéir à la "loi divine" de ne pas tuer et de désobéir à des ordres immoraux. Clairement.

Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Ven 15 Mar 2013 - 10:33

Loic, c'est le parti pris excessif de Melenchon qui est en cause.
Comme souvent quand il s'exprime.
http://www.rtbf.be/info/monde/detail_nouveau-pape-quel-role-a-t-il-vraiment-joue-sous-la-dictature-argentine?id=7947457
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12177
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Ven 15 Mar 2013 - 13:37

Loïc a écrit:
Est-ce contradictoire. L'approche a un angle un peu différent en effet. Effectivement, ce pape a été dans les années 1970 proche de la junte de Videla. Des amis latino-américains, en particuliers des fontenaysiens militants du "collectif argentin pour la mémoire" me le faisaient remarquer dès hier.
---/---

Une belle charge contre le pape et les catholiques...

Cette cathophobie affichée est juste inadmissible dès lors que la municipalité est bienveillante avec d'autres religions...

Notre municipalité préférerait-elle les musulmans a qui elle a prêté depuis des mois notre maison commune annexe de l'avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny pour qu'ils la transforment en salle de prière en total contradiction avec la loi de 1905 ?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Ven 15 Mar 2013 - 18:03

Quelle cathophobie ? Mgr Oscar Romero n'était-il pas un évêque catholique ?

Une fois de plus vous confondez tout et vous tronquez les citations comme certains le firent en d'autres temps et d'autres lieux.

Je ne crois pas que réaffirmer comme je l'ai fait plus haut que l'élection de ce pape "jésuite soucieux de dénoncer les injustices sociales et l'insupportable pauvreté (le choix de son nom en référence au fondateur du premier ordre mendiant est tout un symbole)" soit une attaque contre les catholiques.


Rolling Eyes




Et oui Libellule les propos de Jean-Luc Mélenchon peuvent choquer, mais ils ne sont pas forcément partagés par tous ni forcément contradictoire avec l'espoir qu'a suscité chez certains cet avénement.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Ven 15 Mar 2013 - 18:26

Tout à fait d'accord avec vous. On ne va pas mettre ici la photo de Melenchon à côté du président syrien...
À moins que quelqu'un d'autre que moi s'en charge...

Mais sérieusement, JLM aurait pu eviter de twitter son texte axé sur une photo qui circule sur les réseaux sociaux du monde entier : un prêtre, présenté comme Jorge Bergoglio, futur pape François, donne la communion au général Videla, le dictateur qui a régné en Argentine entre 1976 et 1981. La photo n’est pas datée.

En réalité, elle n’a pas été prise pendant la dictature, mais bien après. Elle se trouve dans la banque d’images de l’AFP. Elle est datée du 30 décembre 1990, à la veille de la libération de l’ancien dictateur, à Buenos Aires. La légende parle d’un « prêtre d’une église locale ». Il ne s’agit donc pas de Bergoglio, qui, en 1990, était directeur spirituel et confesseur à Cordoba, loin de la capitale.

Le secrétaire national du Parti de gauche y est pourtant allé de son attaque anti-papale...
Sur cette base... Et vous loic, l'historien, vous relayez... Bof!

Un coup bas mal venu et qui contribue à le disqualifier ad nominem.
Loic, il est encore temps pour vous de ne pas vous faire melenchoné
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Ven 15 Mar 2013 - 19:24

Je ne relaye absolument pas. Relisez mes messages. C'est vous qui citez les propos de Jean-Luc Mélenchon. Pas moi. N'inversez pas les rôles ni la chronologie.

Mais oui ce prélat a été proche de la dictature (photo ci-dessus), il a demandé pardon, comme l'épiscopat argentin pour l'inaction face à la junte militaire qui a bafoué les droits de l'Homme, torturé, assassiné, enlevé des enfants et fait disparaître leurs parents...

C'est n'est pas un coup bas que de le rappeler comme vient de le faire le Collectif argentin pour la mémoire dont les responsables sont des Fontenaysiens.

Ce n'est pas non plus un signe de soumission ou d'inféodation que de rappeler comme je l'ai fait aussi qu'aujourd'hui, le nouveau pape était il y a peu encore un jésuite qui a depuis des années le souci des pauvres. C'est aussi un fait. D'où l'espoir que cette élection a pu susciter.

Et justement, le métier d'historien m'a appris que la réalité est souvent plus grise que toute noire ou toute blanche.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Robin

avatar

Messages : 1174
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Ven 15 Mar 2013 - 19:28

Quand l'historien de service cite Pie XII il devrait pour la même période rappeler la fuite de Maurice Thorez vers l'URSS !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Ven 15 Mar 2013 - 19:55

J'ai relu vos messages, loic, les propos de Melenchon ne sont pas les vôtres et peuvent choquer ...
Sans que vous ne les partagiez forcément... king

l'absolution n'est plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Ven 15 Mar 2013 - 20:55

Avant l'absolution, et puisqu'il y a eu d'évidents péchés, il faudrait que JLM et Loic se confessent, et il se fait tard.Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Sam 16 Mar 2013 - 18:52

"Une église pauvre pour les pauvres".

Cela me rappelle une phrase de la dernière homélie de Jacques Gaillot comme évêque d'Evreux : "L'Eglise doit être celle des exclus, pas de l'exclusion".
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Sam 16 Mar 2013 - 19:54

+1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Sam 16 Mar 2013 - 21:06

Le pape est pour les pauvres. Que peut-il faire pour lutter contre les causes de la pauvreté?
Il faudrait agir sur les capitalistes, vaste programme! Le pape a-t-il les moyens de lutter contre ce système, d'autant que pour beaucoup de ceux qui tirent les ficelles il ne représente rien. D'un certain point de vue il vaudrait mieux qu'il se déclare le pape des riches, pour, en association œcuménique, il leur promette le paradis ou les menace de l'enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Dim 17 Mar 2013 - 6:40

Comme "autorité morale" et chef d'une église qui représente si l'on en croit les chiffres 17 % et quelques de la planète (1,2 milliards de personnes sur 7) il peut avoir un certain poids.

Après effectivement on peut se poser la question de la portée de ses injonctions et avis, même pour les catholiques parmi ceux "tirent les ficelles".

Cela dit, sans être certain du résultat, on peut se dire que qui ne tente rien n'a rien... et se demander ce que lesdits pauvres feront de ce message. C'est je crois une des données importante de l'équation.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Dim 17 Mar 2013 - 7:42

Comme avait dit le camarade Staline à Laval "Le Pape, combien de divisions?"
Nous sommes en guerre économique, la question peut rester d'actualité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?   Dim 17 Mar 2013 - 7:50

Pour les curieux
Banque Vatican dans Google

http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=1&ved=0CBUQFjAA&url=http%3A%2F%2Ftempsreel.nouvelobs.com%2Fmonde%2F20130217.OBS9179%2Fbanque-du-vatican-un-dernier-scandale-pour-benoit-xvi.html&ei=6XRFUeuJHeTC0QXu64HwBA&usg=AFQjCNGahcogR_oLK5hkdEAFaOMSoS1OnQ&sig2=LkzkZ6kV8efmlKLJ5GsuIA
Revenir en haut Aller en bas
 
le pape démissionne.... est-ce l'annonce d'une évolution vers la modernité?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pape "démissionne"
» Antoine RUFENACHT démissionne de la mairie du Havre
» l'Pape grec!!!
» Le pape estime que le préservatif ne peut régler le problème du Sida.
» Pendant la visite du Pape, la queue s'allonge...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: