Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le centre commercial des Larris

Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14744
Date d'inscription : 30/05/2011

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 00:43

Il y a quelques temps, sur son blog Murielle Michon l'adjointe au maire en charge du développement économique tirait la sonnette d'alarme à propos de la situation du centre commercial des Larris...

Un article du Parisien nous apprend aujourd'hui que la situation de ce centre commercial est désormais catastrophique après la fermeture du bar-tabac...

Citation :
La cité des Larris veut sauver ses commerces
Un SOS a été lancé après la fermeture cette semaine du buraliste. Un énième coup dur pour les 8 000 habitants de cette cité de Fontenay.

Anthony Lieures et Laure Parny | Publié le 23.02.2013, 04h38

« S’il n’y a plus de bar-tabac, il n’y a plus de centre commercial… Déjà, ici, c’est presque mort. Beaucoup de gens vont à Auchan, qui n’est qu’à 500 m. » Hier matin dans la cité des Larris, à Fontenay, une vieille dame ne s’étonnait même pas qu’on lui annonce la fermeture, depuis mardi, du bar-tabac le Gévaudan, situé dans le centre commercial.
« Ici, les commerces ferment, rouvrent, on a l’habitude… » Le patron du local, ce bar-tabac presque maudit où l’ancien gérant avait été victime d’un braquage et d’une agression en 2009, n’aurait jamais payé ses loyers et serait en instance d’expulsion. Il aurait donc décidé de quitter le quartier avant la date fatidique, vers le 15 mars.

Son départ ajoute un peu plus au malaise régnant dans cet ensemble de commerces où boucler les fins de mois ressemble à un défi permanent pour chaque gérant. L’association RIP (Résister, insister, persister), implantée aux Larris, a même lancé un SOS sur Facebook, jeudi, pour inciter la population à fréquenter les commerces des Larris, afin de les soutenir. La création d’une monnaie locale pour favoriser les commerçants du quartier est également à l’étude. Les commerçants eux-mêmes veulent continuer à se battre, après avoir déjà renégocié le paiement de leurs charges. Mais depuis quelques mois, la spirale infernale semble interminable.

Une bande faisait fuir une partie de la clientèle

La boutique Terroirs du monde a fermé ses portes. L’auto-école, dont l’arrivée devait redonner le moral au centre, ne sait pas combien de temps elle tiendra. Sa gérante ne se verse plus de salaire depuis quatre mois et ne sait pas si elle pourra garder sa secrétaire : « On est tous en mode survie. On a le masque, le tuba, la bouteille à oxygène et rien ne change, s’agace Christine Lebon, qui est aussi présidente de l’association des commerçants. La pharmacie marche bien, car elle a modifié son entrée en la tournant vers l’extérieur du centre commercial. Tout le monde devrait s’unir pour nous sauver. Les propriétaires devraient faire des efforts sur les loyers et des décisions politiques doivent être prises pour désenclaver le centre commercial, et le rendre plus propre! » La gérante de l’auto-école serait en passe de remporter un premier combat : l’obtention d’un financement du permis de conduire pour les jeunes demandeurs d’emploi inscrits à la mission locale.

La municipalité assure continuer à se « battre pour que les commerces vivent ». La fermeture, la semaine dernière, d’un salon de thé turc, où la présence fréquente d’une bande de jeunes avait semble-t-il fait fuir une partie de la clientèle, est vue d’un très bon œil. « Cela va apporter un peu de quiétude, indique-t-on au cabinet de la mairie (PC). Nous sommes actuellement en négociation avec le propriétaire afin de racheter le site. Nous pourrions également préempter, mais cela prend plus de temps. L’objectif est de détruire le local afin d’ouvrir le centre commercial vers l’extérieur. Il vit actuellement une passe délicate, mais nous ferons tout pour l’en sortir. »

Mais pour un militant socialiste, « la fermeture du bar-tabac est une nouvelle étape dans l’enfoncement du quartier. Quand un tabac en est à fermer ses portes, les autres ne résisteront pas. La Ville n’arrive pas à maintenir ce site, alors qu’il y a 8000 habitants autour qui pourraient faire vivre les commerces. »

Le Parisien
Source: http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/la-cite-des-larris-veut-sauver-ses-commerces-23-02-2013-2591393.php


On peut s'interroger sur l'usage des finances publiques qui a été fait dans ce quartier....

En effet, on se souvient de l'opération de rénovation qui a eu lieu il y a six ans et qui avait été présentée par le maire comme un projet de rénovation globale du quartier même si il précisait que le centre commercial était "une question difficile"... Dans le cadre de ce projet le maire nous disait:

"...notre projet [de renovation] entre en contradiction avec les objectifs de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) car il ne prévoit pas de démolition-reconstruction. Nous avons donc obtenu une dérogation."

Avec le recul on se dit que le maire et la municipalité n'ont peut être pas été visionnaires et comme trop souvent dans notre ville ont géré ce dossier sans aucune ambition... Un projet de démolition-reconstruction à une taille plus humaine et correspondant à l'urbanisme actuel tel que souhaité par l'ANRU aurait peut être en final été préférable...

On peut aussi s'interroger sur la finalité des aides aux associations comme Equitess, Terroir du Monde, Le Macondo,... qui viennent s'inscrire année après année dans les subventions aux associations...

L'interview du maire en 2006:

Citation :
Les Larris -Un projet global [Avril 2006]

Les travaux de requalification du quartier des Larris commenceront en octobre prochain.

Les trois projets retenus seront présentés, le 3 avril aux habitants du quartier puis le jury désignera, le 7 de ce mois, le lauréat.

Jean-François Voguet, sénateur-maire de la ville, fait le point avec nous.

Fontenay-notre-ville : pourquoi le dossier de requalification des Larris a-t-il mis autant de temps à
aboutir ?

Jean-François Voguet : Cela a été une bataille de longue haleine menée par la municipalité et les habitants du quartier. Ce dossier entre dans le cadre du contrat ville qui mobilise des financements de l’Etat. Or ce dernier a une politique de réduction des fonds publics en direction des collectivités territoriales notamment et plus précisément en direction des banlieues, puisque leurs crédits ont été amputés. Il nous aura fallu des interventions répétées, des visites sur place, la mobilisation des habitants et des élus pour que notre projet soit pris en considération. Notre détermination et nos actions ont fait accélérer le traitement du dossier. On peut dire que c’est une victoire ! D’autant que notre projet entre en contradiction avec les objectifs de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) car il ne prévoit pas de démolition-reconstruction. Nous avons donc obtenu une dérogation.

Fnv : Quelles sont les grandes échéances d’ici le début des travaux ?

J-FV : Dès que nous avons eu le feu vert de l’ANRU, nous avons engagé un concours d’architectes afin que plusieurs projets soient élaborés. Trois projets ont été retenus par le jury que j’ai l’honneur de présider et qui est composé d’élus, de personnalités du monde associatif du quartier et de professionnels (paysagistes et urbanistes). Le lauréat sera choisi le 7 avril. Mais avant, comme tout au long de l’élaboration du dossier, nous demanderons à la population de se prononcer sur les trois projets, en organisant, le 3 avril, un conseil de quartier extraordinaire, à l’espace intergénérationnel. Car je souhaite que les habitants des Larris s’approprient les projets et soient associés au choix du lauréat. En octobre prochain, les travaux démarreront et dureront un an.

Fnv : Dans quel cadre s’inscrit ce projet ?

J-FV : Il fait partie d’un projet plus global. Nous voulons la rénovation complète du quartier. Un certain nombre de réalisations ont déjà vu le jour, notamment l’espace intergénérationnel ou encore la réhabilitation des logements comme ceux de la Semidep. L’OPAC du Val-de-Marne vient de commencer les travaux au Pressoir-des-Bons-vivants, le collège Jean-Macé intégré au quartier est en complète rénovation et un gymnase est en cours de construction qui profitera aux élèves du collège mais aussi à l’ensemble du mouvement sportif de la ville en dehors des périodes scolaires, puisque la ville a participé au financement de cet équipement. Reste le centre commercial qui est une question difficile ! Mais l’ouverture des dalles rendra ce quartier plus beau, plus agréable et donc plus attractif pour les commerçants. Actuellement, le service économique de la ville travaille sur cette question. Et nous sommes en train de mettre au point une coopération avec l’association de commerce équitable présente sur le quartier, Terroirs du monde, afin de monter une opération mixte, mêlant commerce équitable et traditionnel.

Propos recueillis par Manuela Martins
Source: http://www.fontenay-sous-bois.fr/fileadmin/fichierpdf/Publications/fontenay24.pdf

L'article sur le blog de Murielle Michon en novembre 2012:

Murielle Michon a écrit:
Sauvez le centre commercial des Larris
Publié le 8 novembre 2012 par Murielle Michon

Le centre commercial est aujourd’hui en grandes difficultés du fait de problèmes d’insécurité et de trafic notoire au sein de ce quartier.

Depuis cinq ans, je travaille avec le service du développement économique pour faire revivre ce centre situé dans le quartier des Larris à Fontenay sous bois.

Nous avions eu le plaisir de voir ce centre revivre grâce à l’arrivée de nouveaux commerçants volontaires et prêts à s’investir dans ce quartier. L’offre commerciale actuelle regroupe un pharmacien, un boulanger, un coiffeur, deux restaurants, un café, une auto école, une épicerie, un traiteur.

Malgré cette nouvelle dynamique, tous nos efforts sont aujourd’hui mis à mal depuis l’ouverture d’un nouveau commerce. Cette nouvelle activité semble avoir provoqué une forte baisse de la propreté, de la sécurité du centre et une recrudescence concomitante des dommages matériels et des nuisances nocturnes.

En tant qu’élue locale, j’ai alerté à plusieurs reprises la majorité municipale et les services administratifs de l’urgence de cette situation, insupportable pour les commerçants et pour tous les habitants de ce quartier.

Une réunion est prévue avec Monsieur le Maire, les commerçants et le commissaire. Espérons que cela débouchera sur des mesures rapides et concrètes pour permettre aux familles de venir acheter leur pain en toute sérénité.
Source: http://www.muriellemichon.org/2012/11/08/sauvez-le-centre-commercial-des-larris/


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 06:00

Excellentes remarques de a.nonymous qui concernent un réel problème de notre ville.

Citation :
Avec le recul on se dit que le maire et la municipalité n'ont peut être pas été visionnaires et comme trop souvent dans notre ville ont géré ce dossier sans aucune ambition... Un projet de démolition-reconstruction à une taille plus humaine et correspondant à l'urbanisme actuel tel que souhaité par l'ANRU aurait peut être en final été préférable...

On peut aussi s'interroger sur la finalité des aides aux associations comme Equitess, Terroir du Monde, Le Macondo,... qui viennent s'inscrire année après année dans les subventions aux associations...

Il s'agit d'un échec cuisant de la majorité municipale. Le Maire et son équipe n'ont pas su régler le problème des Larris, zone de non droit, dure à vivre, cumulant les échecs sociaux, commerciaux, urbanistiques, humains. Il fallait sans doute faire table rase et réinventer un nouveau quartier.
Mme Michon, élue du PS, et des conseillers de droite ont, chacun à sa manière, dénonce les problèmes de la population des Larris.
Les très graves faits divers ont, aussi, rappelé les problèmes de ce quartier.
Échec gravissime, manque de vision, entêtement, aides à des solutions bidon, à ces commerces dits sociaux, échec de la sécurité.
Comme dirait la chemise rose de Lou Ravi, qui sévit sur ce forum, l'article du Parisien est de la parano à l'état pur. Tout va très bien Mme la Marquise.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6319
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 06:25

YES a écrit:
Il s'agit d'un échec cuisant de la majorité municipale. Le Maire et son équipe n'ont pas su régler le problème des Larris, zone de non droit, dure à vivre, cumulant les échecs sociaux, commerciaux, urbanistiques, humains.

N'exagérons rien.

"Zone de non droit", c'est un cliché journalistique qui ne correspond pas à la réalité de ce quartier que je connais bien pour y avoir habité 12 ans, pour y travailler depuis 8 ans et pour m'y rendre tous les jour y ayant de la famille. Un quartier qui a été réhabilité, qui a aussi une vie associative et des acteurs dynamiques.

Il y a oui un problème au centre commercial. On pourrait d'ailleurs s'interroger sur sa viabilité même si la pharmacie ne désemplit pas et a un rôle de pôle de vie indéniable comme le Macondo. Il y a eu sans doute un loupé justement dans le cadre de la réhabilitation du quartier. Cependant la situation est-elle figée définitivement ?

Globalement le travail et la réflexion des habitants du quartier et de leurs élus se poursuit. C'est compliqué, incertain mais pas désespéré.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3413
Date d'inscription : 06/07/2010

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 07:31

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 08:43

Si Loic, c'est un échec grave. Parlez en aux habitants pas paranoïaques, parlez en à la police, aux enseignants pas sujets d'un sentiment de persécution, parlez en aux commerçants, parlez en aux élus qui se sont empressés d'aller habiter ailleurs.
Votre mixite sociale qui consiste a surajouter des misères sociales a des familles marginales ou en difficulté est un échec global.
C'est le logiciel de votre idéologie qui est mauvais et vous ne vous en sortirez pas en créant les conditions de la misère et du désordre insecurise
Revenir en haut Aller en bas
Gildas Lecoq

Gildas Lecoq

Messages : 293
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 47

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 17:21

a.nonymous a écrit:
On peut s'interroger sur l'usage des finances publiques qui a été fait dans ce quartier....

En effet, on se souvient de l'opération de rénovation qui a eu lieu il y a six ans et qui avait été présentée par le maire comme un projet de rénovation globale du quartier même si il précisait que le centre commercial était "une question difficile"...

a.nonymous a écrit:
On peut aussi s'interroger sur la finalité des aides aux associations comme Equitess, Terroir du Monde, Le Macondo,... qui viennent s'inscrire année après année dans les subventions aux associations...

Oui a.nonymous et on peut s'interroger sur l'avenir du centre ancien Le Village où le commerce pour être maintenu est subventionné directement ou indirectement... On le voit cela dure un temps très court. Je au centre ville au nouveau marchand de journaux qui est une entité associative subventionnée elle aussi...

a.nonymous a écrit:
Avec le recul on se dit que le maire et la municipalité n'ont peut être pas été visionnaires et comme trop souvent dans notre ville ont géré ce dossier sans aucune ambition... Un projet de démolition-reconstruction à une taille plus humaine et correspondant à l'urbanisme actuel tel que souhaité par l'ANRU aurait peut être en final été préférable...

Un projet de démolition-reconstruction à une taille plus humaine avec une locomotive commerciale de quartier était en effet certainement plus adapté au quartier. Mais pour cela il faut une vision globale et une ambition pour la ville ou pour un quartier et il faut pouvoir s'en donner les moyens. Le maire a sans doute une ambition mais le résultats montrent bien qu'il n'a plus ni les moyens ni le dynamisme pour faire bouger cela... Il convient donc de s'interroger sérieusement pour l'avenir... La lecture du DOB qui sera présenté au prochain conseil municipal est révélateur du manque de moyens... A suivre

Gildas LECOQ
www.gildaslecoq.fr


Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
Invité
Invité



Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 17:56

Vous faites un constat "plan plan" , les subventions accordées à ces commerces bidon, pour faire aussi plaisir aux utopies des EELV, comme c'est le cas pour l'espace Michelet, tout cela est à inscrire au passif de cette municipalité, y compris la passivité complice du PS (sauf une ou deux personnalités courageuses qui ont dit STOP).
Moi j'attends plus de craquant dans vos positions, pour l'instant c'est un peu trop tiède à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 17:58

@gildas L.

le DOB? Dites on bouge?

ET PLUS LARGEMENT @tous nos experts, n'oubliez jamais que vos lecteurs ne connaissent pas toujours la signification de vos abréviations. Même si elles vous paraissent évidentes... (une parenthèse) et le problème est règlé.

Sinon on peut le lire nous aussi ce DOB?
Revenir en haut Aller en bas
Gildas Lecoq

Gildas Lecoq

Messages : 293
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 47

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 18:07

Libellule a écrit:
@gildas L.

le DOB? Dites on bouge?

ET PLUS LARGEMENT @tous nos experts, n'oubliez jamais que vos lecteurs ne connaissent pas toujours la signification de vos abréviations. Même si elles vous paraissent évidentes... (une parenthèse) et le problème est règlé.

Sinon on peut le lire nous aussi ce DOB?

Appelez moi Gildas ou Gildas Lecoq mais pas Gildas L. comme si j'étais un anonyme :-)
Désolé, le Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) est à la fois un document (une note détaillée) et une étape essentielle de la procédure budgétaire et de la vie démocratique de la Collectivité. Il permet d’informer les élus sur l'environnement économique et la situation de la Ville, afin d’éclairer leur choix lors du prochain vote du budget primitif qui aura lieu au minimum un mois après le fameux DOB !

Je laisse Loïc vous le mettre en ligne je ne l'ai pas en version numérique... mais bon si c'est comme les dates de l'agenda du site de la mairie il est préférable de venir au conseil pour écouter la lecture de la note et assister au débat...



Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
Salamandre

Salamandre

Messages : 4650
Date d'inscription : 08/01/2012

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 18:08

Je réagis plus particulièrement en lien avec certains passages (soulignés)
a.nonymous a écrit:
Il y a quelques temps, sur son blog Murielle Michon l'adjointe au maire en charge du développement économique tirait la sonnette d'alarme à propos de la situation du centre commercial des Larris...

Un article du Parisien nous apprend aujourd'hui que la situation de ce centre commercial est désormais catastrophique après la fermeture du bar-tabac...

Citation :
La cité des Larris veut sauver ses commerces
Un SOS a été lancé après la fermeture cette semaine du buraliste. Un énième coup dur pour les 8 000 habitants de cette cité de Fontenay.
(...)
La municipalité assure continuer à se « battre pour que les commerces vivent ». La fermeture, la semaine dernière, d’un salon de thé turc, où la présence fréquente d’une bande de jeunes avait semble-t-il fait fuir une partie de la clientèle, est vue d’un très bon œil. « Cela va apporter un peu de quiétude, indique-t-on au cabinet de la mairie (PC). Nous sommes actuellement en négociation avec le propriétaire afin de racheter le site. Nous pourrions également préempter, mais cela prend plus de temps. L’objectif est de détruire le local afin d’ouvrir le centre commercial vers l’extérieur. Il vit actuellement une passe délicate, mais nous ferons tout pour l’en sortir. »
(...)
Source http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/la-cite-des-larris-veut-sauver-ses-commerces-23-02-2013-2591393.php


On peut s'interroger sur l'usage des finances publiques qui a été fait dans ce quartier....
En effet, on se souvient de l'opération de rénovation qui a eu lieu il y a six ans et qui avait été présentée par le maire comme un projet de rénovation globale du quartier même si il précisait que le centre commercial était "une question difficile"... Dans le cadre de ce projet le maire nous disait:
"...notre projet [de renovation] entre en contradiction avec les objectifs de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) car il ne prévoit pas de démolition-reconstruction. Nous avons donc obtenu une dérogation."
Avec le recul on se dit que le maire et la municipalité n'ont peut être pas été visionnaires et comme trop souvent dans notre ville ont géré ce dossier sans aucune ambition... Un projet de démolition-reconstruction à une taille plus humaine et correspondant à l'urbanisme actuel tel que souhaité par l'ANRU aurait peut être en final été préférable...

On peut aussi s'interroger sur la finalité des aides aux associations comme Equitess, Terroir du Monde, Le Macondo,... qui viennent s'inscrire année après année dans les subventions aux associations...

(...)
L'article sur le blog de Murielle Michon en novembre 2012:

Murielle Michon a écrit:
Sauvez le centre commercial des Larris
Publié le 8 novembre 2012 par Murielle Michon

Le centre commercial est aujourd’hui en grandes difficultés du fait de problèmes d’insécurité et de trafic notoire au sein de ce quartier.
(...), tous nos efforts sont aujourd’hui mis à mal depuis l’ouverture d’un nouveau commerce. Cette nouvelle activité semble avoir provoqué une forte baisse de la propreté, de la sécurité du centre et une recrudescence concomitante des dommages matériels et des nuisances nocturnes.

En tant qu’élue locale, j’ai alerté à plusieurs reprises la majorité municipale et les services administratifs de l’urgence de cette situation, insupportable pour les commerçants et pour tous les habitants de ce quartier.
Une réunion est prévue avec Monsieur le Maire, les commerçants et le commissaire. Espérons que cela débouchera sur des mesures rapides et concrètes pour permettre aux familles de venir acheter leur pain en toute sérénité.
Source http://www.muriellemichon.org/2012/11/08/sauvez-le-centre-commercial-des-larris/
Pour remonter vers une source des problèmes, un lien est établi entre l'échec scolaire et les difficultés d'intégration de certains jeunes. Victor Hugo disait même : "une école qui ouvre, c'est une prison qui ferme".
L'Education nationale et les enseignants sont en première ligne pour l'intégration à ce niveau. Il s'agit là d'une politique nationale.

Mais en complément, les associations (de bénévoles) locales de soutien scolaire sont utiles. A ce titre, la Ville pourrait faire davantage connaitre et encourager ces aides aux devoirs en primaire, collège et lycée.
Et le Forum du Plateau être un moyen complémentaire d'information (et d'appel aux volontaires) pour les responsables de ces associations.
Ainsi, bien qu'a.nonymous doute fortement de l'utilité des subventions versées à diverses associations, il peut y en avoir de plus utiles que d'autres.

Revenir en haut Aller en bas
Gildas Lecoq

Gildas Lecoq

Messages : 293
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 47

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 18:14

salamandre a écrit:
Mais en complément, les associations (de bénévoles) locales de soutien scolaire sont utiles. A ce titre, la Ville pourrait faire davantage connaitre et encourager ces aides aux devoirs en primaire, collège et lycée.
Et le Forum du Plateau être un moyen complémentaire d'information (et d'appel aux volontaires) pour les responsables de ces associations.
Ainsi, bien qu'a.nonymous doute fortement de l'utilité des subventions versées à diverses associations, il peut y en avoir de plus utiles que d'autres.

Oui évidemment que les associations locales (aides aux devoirs, alphabétisation, etc...) sont utiles et nécessaires je parlais pour ma part des associations qui portaient des commerces et qui ne durent pas ! Jusqu'à preuve du contraire les commerces qui fonctionnent sont ceux qui gagnent de l'argent par la vente pas par la subvention. Mais pour vendre il faut un environnement favorable... en cela la mairie a manqué son pari ou son projet alors que dans ce quartier nous savons tous qu'il y a aussi une majorité de gens qui souhaitent faire bouger les choses.

Gildas LECOQ

www.gildaslecoq.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 18:19

Merci de votre aimable réponse DOB ; pour moi ce sera Gildas donc.
Revenir en haut Aller en bas
Gildas Lecoq

Gildas Lecoq

Messages : 293
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 47

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 18:30

Libellule a écrit:
Merci de votre aimable réponse DOB ; pour moi ce sera Gildas donc.

ça tombe bien c'est mon prénom Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
Invité
Invité



Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 18:51

On semble oublier que la ville a choisi de ne pas faire de mixité sociale aux Larris. Il est maintenant impossible de faire marche arrière sauf à détruire les tours et reconstruire en mieux, en moins dense, et en copropriété et location. Mais qui peut tenter une telle aventure? à Nice ou Monaco cela doit être possible, mais aux Larris...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4650
Date d'inscription : 08/01/2012

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 19:17

xtende a écrit:
On semble oublier que la ville a choisi de ne pas faire de mixité sociale aux Larris. Il est maintenant impossible de faire marche arrière sauf à détruire les tours et reconstruire en mieux, en moins dense, et en copropriété et location. Mais qui peut tenter une telle aventure? à Nice ou Monaco cela doit être possible, mais aux Larris...
Pour ce qui est de la concentration de populations en difficulté dans certains quartiers, la politique de chaque organisme HLM et aussi les priorités de relogement mises en oeuvre par les préfets sont impliquées pour leurs contingents respectifs. La Ville maîtrise une part seulement des attributions de logement, un pourcentage (des logements) et des critères (de choix) que j'aimerais bien connaitre d'ailleurs - même si c'est un sujet sans doute déjà traité ailleurs et avant sur le Forum.
Mais vous faites peut-être allusion à la reprise de 3 tours par Valophis, pour stopper la procédure de transformation en copropriétés - ou vente à la découpe, selon les points de vue..


Dernière édition par salamandre le Lun 25 Fév 2013, 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Plateau



Messages : 361
Date d'inscription : 09/07/2010

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 19:19

Salamandre a écrit:

Citation :
Mais en complément, les associations (de bénévoles) locales de soutien scolaire sont utiles. A ce titre, la Ville pourrait faire davantage connaitre et encourager ces aides aux devoirs en primaire, collège et lycée.
Et le Forum du Plateau être un moyen complémentaire d'information (et d'appel aux volontaires) pour les responsables de ces associations.
.......

Le forum du Plateau ne fait aucune objection à votre demande, et vous pouvez vous exprimer. Ne lui demandez pas de promouvoir ou de critiquer telle ou telle organisation. Comme dit Loic, c'est un petit forum, il fait ce qu'il peut drunken bounce
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4650
Date d'inscription : 08/01/2012

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 19:46

salamandre a écrit:
Mais en complément, les associations (de bénévoles) locales de soutien scolaire sont utiles. A ce titre, la Ville pourrait faire davantage connaitre et encourager ces aides aux devoirs en primaire, collège et lycée.
Et le Forum du Plateau être un moyen complémentaire d'information (et d'appel aux volontaires) pour les responsables de ces associations.
(...)
Gildas Lecoq a écrit:
Oui évidemment que les associations locales (aides aux devoirs, alphabétisation, etc...) sont utiles et nécessaires (...)
oui, j'avais oublié de mentionner alphabétisation.

Le Plateau a écrit:
Le forum du Plateau ne fait aucune objection à votre demande, et vous pouvez vous exprimer. Ne lui demandez pas de promouvoir ou de critiquer telle ou telle organisation. Comme dit Loic, c'est un petit forum, il fait ce qu'il peut
Ma demande est celle d'un volontaire potentiel 'à ce stade' (comme diraient certains)
Mais j'espère que votre appel à s'exprimer sera entendu des associations.
J'ai juste entendu parler de l'Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV) qui recherche des étudiants pour accompagnement à la scolarité.
http://www.afev.fr


Dernière édition par salamandre le Lun 25 Fév 2013, 21:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
sebastien



Messages : 48
Date d'inscription : 31/03/2011

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 19:53

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 25 Fév 2013, 20:05

Ce serait quand même sympa de dire un petit mot aimable pour le forum du Plateau ridiculement minoré par Loic Damiani pour des raisons évidentes
Revenir en haut Aller en bas
patoo

patoo

Messages : 164
Date d'inscription : 02/01/2013

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: candombes   Le centre commercial des Larris EmptyMer 11 Sep 2013, 09:21

Guidée par le son des « candombes », percussions uruguayennes, Laurence Abeille est allée partager un moment de convivialité avec les habitants du quartier des Larris qui inauguraient la « boîte à candombes » le samedi 9 septembre 2013...

la suite sur : http://fontenaysousbois.eelv.fr/?p=2877
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyMer 11 Sep 2013, 10:19

patoo a écrit:
Guidée par le son des « candombes », percussions uruguayennes, Laurence Abeille est allée partager un moment de convivialité avec les habitants du quartier des Larris qui inauguraient la « boîte à candombes » le samedi 9 septembre 2013...

la suite sur : http://fontenaysousbois.eelv.fr/?p=2877
Il est certain que les Larris ont à saisir toutes les opportunités de recréer un lien social apaisé.
Mais espérer relancer l'économie avec quelques candombes, Il faut être le chantre des circuits-courts comme P.Vienot, qui d'ailleurs réussit mieux dans les "courts-circuits" qui font des étincelles, pour y croire.
La députée EELV commence la campagne, il en faut pour tous les goûts.

Espace façonné selon les envies des habitants, la boîte à candombes est un lieu modulable où se mêlent friperie, ateliers de couture, cours de musique et vente de productions locales. Le but est de donner une seconde vie à nos équipements, de créer du lien social et de privilégier les circuits courts ; autant d’objectifs salués par Pierre Vienot, l’adjoint EELV au Maire de Fontenay, chargé de l’Economie Sociale et Solidaire, qui s’est félicité de cette initiative collective. Un enthousiasme largement partagé par Laurence Abeille qui soutient le travail de ces trois associations et qui espère voir revivre un peu plus les Larris grâce à une intégration durable de ce local dans le quartier.

Vive l'économie sociale et solidaire, avec elle la France est sauvée.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4650
Date d'inscription : 08/01/2012

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyMer 11 Sep 2013, 12:42



Dernière édition par salamandre le Mer 11 Sep 2013, 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14744
Date d'inscription : 30/05/2011

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyMer 11 Sep 2013, 14:26

Amandine a écrit:
Si l'on en croit la photo du lien ci-dessus les alliances Socialistes + EELV se précisent.
De quoi s'inquiéter.
Il y a deux photos à déchiffrer.....
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyJeu 12 Sep 2013, 15:46

Si l'une fait déja parti du passé, l'autre peut ouvrir de nouveaux horizons.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14744
Date d'inscription : 30/05/2011

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyVen 20 Déc 2013, 22:08


Point final pour la Macondo et la Milonga....

Le Parisien a écrit:
Deux restaurants associatifs ont fermé

Laure Parny | Publié le 11.12.2013, 07h00

Fini les petits plats que les clients allaient déguster en se disant qu’ils participaient à une économie solidaire, en soutenant des associations. Deux restaurants de Fontenay qui travaillaient avec des associations : le Macondo aux Larris et la Milonga avenue Victor-Hugo, viennent de fermer leurs portes. La crise a fini par obliger les deux structures à ne plus accueillir de clients dans leurs locaux.
Les deux restaurants tentent de sortir la tête de l’eau en développant leur service traiteur.

Le Macondo doit d’abord payer ses dettes. Impossible de rouvrir le petit restaurant situé en plein cœur de la cité des Larris tant que les sommes dues à l’Urssaf ne sont pas remboursées. « On ne peut même plus prêter nos locaux aux autres associations comme on le faisait, ni jouer notre rôle social, on ne peut plus payer l’électricité », regrette Graziella Uviedo, gérante bien connue dans le quartier. Le Macondo multiplie les prestations en tant que traiteur pour éponger ses dettes, mais sans aucune assurance de rouvrir un jour.

Les fermetures d’entreprises ont fragilisé la Milonga. Le fait de travailler en lien permanent avec l’association la Milonga dont il partage les locaux et les projets pour en faire un lieu culturel vivant, n’a pas empêché non plus Israfil Tekdal de devoir fermer son restaurant. Situé non loin de la régie du chauffage urbain, il avait ouvert en 2009. « On a souffert de plusieurs fermetures de petites entreprises qui venaient souvent et de la délocalisation d’Orange, raconte le chef cuisinier, qui vend désormais ses mezzé sur le marché Moreau-David. J’ai dû licencier notre unique salarié. Rester ouvert en ne faisant pas assez de couverts, ça coûtait trop cher. »

La ville assure qu’elle les a aidés. « On ne peut pas faire plus. Le Macondo est déjà sous perfusion municipale puisqu’on ne leur réclame pas sur les loyers non payés », relève le cabinet du maire, qui précise que des commandes de service traiteur ont été passées à l’association à des nombreuses reprises. « Nous avons aussi organisé des repas à la Milonga. Nous ne pouvons pas gérer ces restaurants à leur place mais nous sommes attachés à cette présence associative à Fontenay ». D’autres structures, comme le van de la cantine associative Le Mille Plateaux, pourraient prendre le relais des structures fermées.

Le Parisien
Source: http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/deux-restaurants-associatifs-ont-ferme-11-12-2013-3397291.php
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyVen 20 Déc 2013, 23:22

Et cette perfusion municipale, notamment soutenue par M.Gautrais, ça a couté combien à la ville? Ce n'est pas Libellule qui nous le dira, mais a.nonymous peut le savoir.
Le mieux placé serait le responsable des finances le candidat Bédouret. Mais sa conception de la solidarité ne distingue pas toujours ce concept de la complicité. Ou alors qu'il nous démontre le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptySam 21 Déc 2013, 06:57

Ozone a écrit:
Et cette perfusion municipale, notamment soutenue par M.Gautrais, ça a couté combien à la ville? Ce n'est pas Libellule qui nous le dira, mais a.nonymous peut le savoir.
Le mieux placé serait le responsable des finances le candidat Bédouret. Mais sa conception de la solidarité ne distingue pas toujours ce concept de la complicité. Ou alors qu'il nous démontre le contraire.

Attention en ce moment grandes manœuvres ! comme personne ne semble savoir avec qui ou contre qui on fera liste commune à un moment donné, on se bat à fleurets mouchetés.

On se porte des attaques mais pas trop fort ! il faut ménager l'avenir !

Pour ce qui concerne la fermeture de ces deux commerces peut être est il temps de prendre conscience que faire fonctionner une entreprise est une affaire de professionnels et que ces activités artificielles ne sont pas viables sauf à vivre sous perfusion financière à nos frais.

Une question se pose alors : pourquoi des pros ne viennent ils pas s'installer ? répondre honnêtement demanderait une remise en cause des certitudes municipales... trop de problèmes qu'il ne faut pas poser à résoudre et des mesures à prendre que l'on ne souhaite pas mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6319
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptySam 21 Déc 2013, 10:27

a.nonymous a écrit:

Point final pour la Macondo et la Milonga....


Ah ? Pourtant je viens de recevoir une invitation pour le repas du Nouvel an à la Milonga. Une soirée organisée pour la Saint Sylvestre souvent très sympathique d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 14744
Date d'inscription : 30/05/2011

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptySam 21 Déc 2013, 10:36

Loïc a écrit:
Ah ? Pourtant je viens de recevoir une invitation pour le repas du Nouvel an à la Milonga. Une soirée organisée pour la Saint Sylvestre souvent très sympathique d'ailleurs.

Effectivement j'ai aussi reçu l'invitation pour cette soirée spéciale comme j'en reçoit régulièrement pour d'autres soirées à thème dans les locaux de la Milonga... Hormis ces soirées spéciales, la Milonga est désormais bel et bien fermée en tant que restaurant ouvert le midi et le soir en semaine...

"Les fermetures d’entreprises ont fragilisé la Milonga. Le fait de travailler en lien permanent avec l’association la Milonga dont il partage les locaux et les projets pour en faire un lieu culturel vivant, n’a pas empêché non plus Israfil Tekdal de devoir fermer son restaurant. Situé non loin de la régie du chauffage urbain, il avait ouvert en 2009. « On a souffert de plusieurs fermetures de petites entreprises qui venaient souvent et de la délocalisation d’Orange, raconte le chef cuisinier, qui vend désormais ses mezzé sur le marché Moreau-David. J’ai dû licencier notre unique salarié. Rester ouvert en ne faisant pas assez de couverts, ça coûtait trop cher. »"


Milonga a écrit:
Chers clients et amis,
Nous sommes heureux de vous accueillir à la Milonga pour fêter la nouvelle année.

Au Menu cette année:
- Amuse-bouche: Gougères emmenthal-comté avec cocktail de bienvenue
- Entrée: Assortiment de verrines salées gourmandes
         Ou
Toast de foie gras de canard aux figues et son confit d'oignon
- Plat: Tagliatelles aux morilles,escalope de foie gras poêlé, sauce madère
          Ou
 Cassolette de St Jacques et écrevisses façon crumble, roulé de courgette à la fondue de carotte et riz safrané.
- Dessert servi avec une coupe de champagne:
 Assortiment de mini-choux patissiers
          Ou
 Assortiment de mini-fours tout chocolat.

Ce menu gastronomique vous est proposé au prix de 60€ par personne.
Réservation au 0662828658.
A très bientôt le plaisir de vous revoir et de partager ce moment festif avec vous!
L'équipe de la Milonga, 280, Av. Victor Hugo 94120 Fontenay-sous-bois


Dernière édition par a.nonymous le Sam 21 Déc 2013, 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptySam 21 Déc 2013, 14:19

Amandine a écrit:
Restau à la dérive... subvention publique... des élus sont invités... la boucle est fermée

tout va très bien ! on a monté un "restau usine à gaz" non rentable, tenu par des amateurs, on arrose de subventions publiques mais c'est une caisse de résonnance politique intéressante et le tout est financé par les riches propriétaires de pavillons payés avec des emprunts sur 20 ans à savoir les habitants du plateau.

En plus avec les copains écolos on peut se payer le luxe des les insulter lors des réunions de quartier !

Pourquoi se priver d'autant qu'il y a des électeurs pour penser que même si tout ne va pas bien le maire est humain et sympa...

Continuons par toujours plus fort !
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6319
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptySam 21 Déc 2013, 17:59

Amandine a écrit:
Restau à la dérive... subvention publique... des élus sont invités... la boucle est fermée


Heu non, j'ai reçu, comme des centaines de clients, l'information pour participer à ce réveillon. Y ayant déjà participé il y a deux ans, ils est commercialement logique que je puisse m'y rendre une fois encore.

Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 14744
Date d'inscription : 30/05/2011

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 28 Avr 2014, 10:59

Le centre commercial des Larris n'en finit pas de mourir et au début de la troisième mandature du maire, il n'a plus rien à voir avec ce que lui a légué Louis Bayeurte...

L'Appel a présenté durant la campagne des municipales un beau projet pour ce centre -  http://www.appelpourfontenay.fr/projets/ - mais hélas pour les habitants du quartier celui-ci ne verra pas le jour...

Aujourd'hui l'Etat annonce qu'une partie des fonds des "investissements d'avenir" va servir à "pour revitaliser les centres commerciaux et artisanaux des quartiers."

On peut donc espérer que cela concerne aussi  le centre commercial des Larris et cela  même si la municipalité d'extrême gauche de notre ville est résolument opposée au gouvernement...

Si notre ville bénéficie de cette manne, il faudra bien sûr veiller à ce que ces fonds soient correctement utilisés et ne servent pas à abreuver de quelconques commerces associatifs amis liés à l'économie sociale et solidaire...


"Pour ce faire, «l'Etat avec le programme des investissements d'avenir et la Caisse des dépôts consacreront sur 2014-2020 une enveloppe de 600 millions d'euros pour lever des investissements privés et co-investir dans des projets structurants, comme des pépinières d'entreprises ou des maisons de santé», selon son courrier. Quelque 75 millions d'euros seront également engagés pour revitaliser les centres commerciaux et artisanaux des quartiers."


La Parisien a écrit:
Investissements d'avenir : 600 millions pour les quartiers sensibles

Publié le 28.04.2014, 07h05 | Mise à jour : 07h14

La nouvelle ministre de la Ville Najat Vallaud-Belkacem annonce ce lundi que quelque 600 millions d'euros du programme d'investissement d'avenir (PIA) seront orientés vers les zones sensibles. «La politique de la Ville ne peut réussir si elle n'est pas toute entière engagée sur le front de l'emploi», écrit-elle dans un courrier adressé au millier de maires ayant des zones sensibles sur leur territoire.
Or, la crise a frappé plus fort en banlieue et «aujourd'hui, 18 points séparent le niveau d'emploi entre les Zones urbaines sensibles (Zus) et le reste du territoire», rappelle la ministre. Seuls 46% des adultes des Zus ont un emploi contre 64% dans les agglomérations voisines, selon l'Observatoire national des Zus (Onzus).

Dans son courrier, Najat Vallaud-Belkacem se fixe «pour objectif de créer les conditions pour réduire de moitié cet écart dans un délai de cinq ans». «Pour avancer, il faut se fixer des objectifs ambitieux: ça permet de mobiliser tous les partenaires», a-t-elle expliqué à l'AFP. «Il faut mettre le paquet sur l'emploi parce que l'écart n'a pas arrêté de se creuser, et que rénover le cadre de vie ne suffira jamais si on y transpose les mêmes difficultés sociales», a-t-elle ajouté.


«Créer de l'activité et donc de la vie sur place»

Pour Najat Vallaud-Belkacem, il est nécessaire «d'apporter du développement économique dans les quartiers, pour créer de l'activité et donc de la vie sur place». Pour ce faire, «l'Etat avec le programme des investissements d'avenir et la Caisse des dépôts consacreront sur 2014-2020 une enveloppe de 600 millions d'euros pour lever des investissements privés et co-investir dans des projets structurants, comme des pépinières d'entreprises ou des maisons de santé», selon son courrier. Quelque 75 millions d'euros seront également engagés pour revitaliser les centres commerciaux et artisanaux des quartiers.

Sur les contrats aidés, Najat Vallaud-Belkacem fera un «point d'étape» à la rentrée avec le ministre du Travail François Rebsamen. D'ici là, elle aura reçu un rapport d'évaluation du dispositif des emplois francs «dont la montée en charge n'est pas satisfaisante». Le gouvernement avait prévu de financer 10.000 de ces emplois (qui prévoient une subvention de 5.000 euros pour l'embauche d'un jeune chômeur de quartier populaire) sur trois ans, mais seuls environ 130 ont été signés au cours des dix premiers mois d'expérimentation.


Vers une forme de «class action» à la française

Alors que les habitants des banlieues sont parfois pénalisés par des discriminations à l'embauche et dans l'emploi, Najat Vallaud-Belkacem entend profiter de la conférence sociale du printemps pour discuter avec les partenaires sociaux d'une forme de «class action» à la française, qui permettrait des actions collectives en lien avec les syndicats.

Par ailleurs, la ministre va poursuivre le travail engagé par son prédécesseur François Lamy pour concentrer les moyens de son ministère sur un nombre réduit de quartiers prioritaires, dont la liste sera révélée fin mai, pour lancer rapidement un second programme de rénovation urbaine dans 200 quartiers (avec une enveloppe de 5 milliards) et pour encourager la participation des habitants. A ce sujet, elle souhaite expérimenter des «budgets participatifs», c'est-à-dire que les habitants pourraient décider de l'utiliser d'une partie des budgets municipaux. La ministre espère ainsi «reconquérir la confiance» dans les villes populaires où l'abstention a battu des records aux dernières municipales.

LeParisien.fr
Source: http://www.leparisien.fr/politique/investissements-d-avenir-600-millions-pour-les-quartiers-sensibles-28-04-2014-3800837.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 28 Avr 2014, 12:23

Avant de vouloir remettre en ordre de marche un centre commercial il est bon de "pacifier" les environs.
Penser que des commerçant vont s'investir et investir des fonds pour être les cibles de loubards racketeurs est une vue de l'esprit.
Pourquoi ceux qui y étaient sont ils partis ? question intéressante que personne ne pose...

Tout comme imaginer que des clients vont fréquenter des commerces s'ils peuvent craindre pour leur sécurité.

Pas de caméra ! pas de vigile ! le loup libre dans la bergerie libre !

En avant ! Barjot Bécassine est aux commandes et va dépenser notre fric pour mettre en place ses idées lumineuses en oubliant toutefois l'essentiel... comme d'habitude les brillants théoriciens sont aux commandes.

PS il est étonnant que l'on n'ai pas trouvé un ancien de la promotion Voltaire pour piloter l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14744
Date d'inscription : 30/05/2011

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyLun 28 Avr 2014, 15:31

La question qui se pose est de savoir si les Larris et Bois Cadet sont classés ZUS ou non....

Voir: http://www.plateaufontenay.net/t1486-les-larris-desormais-classes-en-zone-urbaine-sensible

En effet si les Larris et Bois-Cadet sont classés en ZUS, ces quartiers pourront peut-être obtenir une part de la manne gouvernementale consacrée à ces quartiers...

En revanche si ces quartiers ne sont pas classés ZUS, le maire aura beau jeu de dire que le gouvernement ne fait rien pour ces quartiers même si l'absence de classement résulte de sa volonté...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14744
Date d'inscription : 30/05/2011

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyMar 23 Sep 2014, 12:47

Le Parisien publie aujourd'hui deux articles sur la situation actuelle de celui-ci...

"la mairie de Fontenay s'engage à répondre au plus tard à la fin du premier trimestre 2015"


Point à noter, le problème de la sécurité n'est désormais plus tabou à Fontenay ce qui change des propos lénifiants tenus pendant longtemps par certains élus:

"le cabinet Sur & tis planche sur les questions de sécurité publique"



Le Parisien a écrit:
L'avenir du centre sera choisi d'ici à mars 2015
E. S-H. et L.P. | 23 sept. 2014, 07h00

Le démolir ? Le reconstruire ? Le transformer ? Y installer des services publics ? Autant de questions sur le centre commercial des Larris auxquelles la mairie de Fontenay s'engage à répondre au plus tard à la fin du premier trimestre 2015. Jusqu'à présent, la rénovation urbaine de la cité s'était arrêtée aux portes du centre commercial. Construit en 1974, il est aujourd'hui vieillissant et délaissé, malgré le percement d'une nouvelle entrée et d'une allée l'année dernière.

« Ce centre est typique des constructions sur dalle. Il a perdu son attractivité et ne convient plus à personne, reconnaît Jean-Philippe Gautrais, maire adjoint (Front de gauche) chargé de l'urbanisme. Nous ne pouvons plus réfléchir uniquement en termes de commerces, nous devons mener une réflexion globale sur l'avenir de ce centre ». Trois études simultanées sont en cours, pour un coût avoisinant 120 000 EUR : la société Marne-au-Bois réalise une étude urbaine, Epareca se penche sur le volet économique, tandis que le cabinet Sur & tis planche sur les questions de sécurité publique. Objectif : la requalification doit être économiquement viable. Ayant intégré le nouveau dispositif « politique de la ville », le quartier pourrait dès 2015, bénéficier de financements liés à la rénovation urbaine. « Une réunion publique aura lieu avec les habitants début novembre et nous espérons un rendu des enquêtes pour le début d'année prochaine, annonce l'élu. Le projet définitif sera choisi d'ici à la fin du premier trimestre 2015. »
Source: http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/l-avenir-du-centre-sera-choisi-d-ici-a-mars-2015-23-09-2014-4155751.php



Le Parisien a écrit:
Les commerces des Larris se sentent seuls
Éléonore Sok-Halkovich | 23 sept. 2014, 07h00

Le centre commercial des Larris 1411468960

Fontenay-sous-Bois. Il y a trois ans le centre commercial comptait 11 magasins. Aujourd’hui, les enseignes ouvertes se comptent sur les doigts d’une main. Une situation qui inquiète les commerçants dans l’attente de solutions pour relancer le centre. (LP/E.S.-H.)

Onze heures, un jour de semaine aux Larris. Christine ouvre son auto-école. Autour d'elle, les rideaux métalliques restent clos. Les allées sont vides. Le centre commercial du plus gros quartier de Fontenay-sous-Bois a des allures de vaisseau fantôme posé sur une mer de bitume. L'unique bar-tabac, Le Gévaudan, qui avait rouvert les soirs de match lors du Mondial, est clos ce matin. Le gérant, Kaies Deghaies, assure qu'il attend la licence de tabac pour reprendre du service à des horaires plus réguliers. Mais cette question est de toutes les conversations tant elle cristallise les attentes, surtout celles des commerçants.

« On est à l'agonie, le centre se meurt », tonne Christine, 47 ans. La responsable d'Asphalte Auto, installée ici depuis près de trois ans, est en colère. Il y a quelques semaines, des inconnus lui ont arraché son collier dans sa boutique en plein jour. La faute à l'abandon du centre commercial selon elle. « Le problème, c'est que pour qu'une enseigne marche il faut faire en sorte que les gens aient envie d'y entrer, grince-t-elle. Ça fait dix ans que la municipalité fait des études. Au lieu d'attendre de grands travaux ne pourrait-on pas envisager des petites améliorations comme une meilleure signalisation ? ». Pourtant, la forte tête du quartier refuse de baisser les bras. « Être là, ça a du sens pour moi, car le permis est une des clés pour l'emploi », s'émeut-elle.

À la pharmacie, on a trouvé une parade. La porte d'entrée a été déplacée du côté extérieur de la dalle. « Avant, j'avais une vue sur un centre lézardé, maintenant, sur une jolie placette, ironise Ludovic. Ici, on réalise 110 passages par jour, il faudrait faire le double ». En attendant, pour lui, « il faut tenir » en vue d'un « profond changement structurel » du centre.

« Quand j'étais petit, le quartier était très animé, se souvient le trentenaire Manu, responsable de la Boîte à Candombes. Il y avait un boucher, un charcutier, un poissonnier, un primeur, une boulangerie, un pressing, une laverie, une librairie et même un loueur de VHS ! ». Un lien social que l'ancien môme des Larris tente de reconstruire chaque jour à travers ses activités associatives. « De notre côté, une allée a été percée, on a repeint le mur en couleurs, montre-t-il. Mais ces coursives et recoins à l'écart des regards n'encouragent pas les gens à circuler ».

À l'image de Martine, 63 ans qui vit ici depuis 1975. « Il y a des jeunes qui traînent, ça donne l'impression qu'on gêne et on contourne, confie-t-elle. Mais je ne leur mets pas tout sur le dos, c'est aussi aux habitants de faire vivre leurs magasins. Les commerces de proximité permettent aux personnes âgées de rompre leur isolement ». « Surtout quand il y aura le tabac, car en cherchant ses cigarettes on prend aussi sa baguette ! », commente son voisin.

« Plus de services », « un nouveau centre médical », « tout raser », chacun à son avis sur l'avenir du centre. Les commerçants comme les habitants pourront de nouveau faire part de leurs idées lors d'une réunion publique organisée début octobre.
Source: http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/les-commerces-des-larris-se-sentent-seuls-23-09-2014-4155761.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyMar 23 Sep 2014, 14:38

Les commerçants quittent le site non en raison des problèmes "environnementaux" mais à la suite de la concurrence de la grande surface voisine...

La messe est dite et on va mettre des assoces qui nous feront du commerce bobo écolo équitable à fonds perdus ... NON à fonds inépuisables grace à vos impôts.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14744
Date d'inscription : 30/05/2011

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyMar 23 Sep 2014, 14:56

tonton christobal a écrit:
La messe est dite et on va mettre des assoces qui nous feront du commerce bobo écolo équitable à fonds perdus ... NON à fonds inépuisables grace à vos impôts.

Merci pour l'idée mais on a déjà donné à Equitess et au Macombo...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14744
Date d'inscription : 30/05/2011

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyMer 24 Sep 2014, 14:16

a.nonymous a écrit:
Point à noter, le problème de la sécurité n'est désormais plus tabou à Fontenay ce qui change des propos lénifiants tenus pendant longtemps par certains élus:

"le cabinet Sur & tis planche sur les questions de sécurité publique"

Voir: http://www.suretis.com/
Revenir en haut Aller en bas
JS

JS

Messages : 1771
Date d'inscription : 14/06/2010

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyMer 24 Sep 2014, 15:05

Quand la priorité de la municipalité est de construire un nouveau théâtre à 15 millions d'euros au bas mot, que voulez-vous faire ?
http://www.plateaufontenay.net/t1658-un-nouveau-theatre-annonce-a-15-millions-d-euros
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4650
Date d'inscription : 08/01/2012

Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris EmptyMer 24 Sep 2014, 17:47

a.nonymous a écrit:
Point à noter, le problème de la sécurité n'est désormais plus tabou à Fontenay ce qui change des propos lénifiants tenus pendant longtemps par certains élus:

"le cabinet Sur & tis planche sur les questions de sécurité publique"

Voir: http://www.suretis.com/

Sur le site indiqué, où il est écrit "Sur&tis a été créée en octobre 2001", les "plus de 1000 références" ne sont pas directement consultables.

On y notera aussi : "En tant que filiale d’Icade jusqu’au 30 mars 2013, Sur&tis a par ailleurs développé des compétences particulières dans la conception et la gestion de la sûreté d’immeubles et d’équipements complexes."
Icade, organisme (de type bailleur) bien connu du coté de 3, 5, 7 rue Jean Macé ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le centre commercial des Larris Empty
MessageSujet: Re: Le centre commercial des Larris   Le centre commercial des Larris Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le centre commercial des Larris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Actualité des autres quartiers de Fontenay-
Sauter vers: