Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Journée de la femme à Fontenay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
l'imprecateur



Messages : 204
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: Journée de la femme à Fontenay   Ven 08 Mar 2013, 07:41

Rappel du premier message :

A titre personnel je n'ai jamais vraiment été pour le principe des journées dédiées. Journée de la femme, du refus de la misère, semaine bleue ou journée de l'aviation civile (ça existe) ne défendent qu'imparfaitement les causes concernées et permettent aux blaireaux de se donner bonne conscience pour le reste de l'année.

Mais puisqu'elles existent autant que cela soit utile.

Pour la journée de la femme, la ministre Najat Vallaud Belkacem à lancée hier toute une série d'actions qui me semble aller dans le bon sens.

À Fontenay cette journée va être marquée par un événement (non relié à cette journée) mais dont la concomitance est pour le moins stupide. Une soirée débat avec le scénariste Jean Claude Brisseau va se dérouler au cinéma Le Kosmos. Ce réalisateur à été condamné pour harcèlement sexuel en 2005, poursuivi dans deux plaintes pour viol..... Pour le moins la date du 8 mars pour ce débat avec la présence de cette homme est un beau pied de nez à la condition féminine.

Plus grave la Mairie se confond dans des blogs, dans la rue ou envers le Parisien en indiquant qu'ils n'y sont pour rien c'est un choix du directeur du cinéma. C'est bien vite oublier que le cinéma est municipal. Ou alors le Maire n'a plus aucun pouvoir sur son équipe ?

Aveu de faiblesse ? Ou mauvaise communication ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Ven 15 Mar 2013, 07:08

Bonjour Kik, n'essayez pas de botter en touche,

Je recommence, puisqu'au travers du post de @nonymous, l'on peut voir que la discrimination sexiste peut se nicher loin dans des données statistiques et la manière de les présenter et la façon de se laisser berner par le méli-mélo.

Perso, je n'ai pas besoin de mettre un wonder-bra sur la tête, ni de danser le tcha-tcha avec un foulard autour des reins pour parler santé-égalité - hommes- femmes....

nous disions donc:

Pourquoi, dès lors qu'il est connu, il n'est pas proposé aussi au père de l'enfant à naître (au Nord comme au Sud, un test HIV?

Oui, pourquoi, à votre avis KiK?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Ven 15 Mar 2013, 07:21


Perso, je n'ai pas besoin de mettre un wonder-bra sur la tête, ni de danser le tcha-tcha avec un foulard autour des reins pour parler santé-égalité - hommes- femmes....
dit Marion

Ce serait quand même intéressant Very Happy


Pourquoi, dès lors qu'il est connu, il n'est pas proposé aussi au père de l'enfant à naître (au Nord comme au Sud, un test HIV?
On peut soupçonner beaucoup de monde, les hommes en général, les femmes, les politiques, les pouvoirs, les services de santé, les religions, les traditions...

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Ven 15 Mar 2013, 10:47

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Pourquoi, dès lors qu'il est connu, il n'est pas proposé aussi au père de l'enfant à naître (au Nord comme au Sud, un test HIV?

Pourquoi déjà pour les couples qui décident de se marier le test prénuptial a-t-il été supprimé en 2008 ?

Même si ce test avait été instauré par le régime de Vichy, n'avait-il pas néanmoins une utilité ?
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Ven 15 Mar 2013, 14:21

Alors là @nonymous et Surcouf c'est quand vous voulez pour une manif (dans la rue) pour l'égalité des sexes dans le dépistage des maladies de la sexualité , cancer de la prostate, cancer du sein même combat et aussi autres joyeusetés parfois sexuellement transmissibles mais pas égales dans les dégâts collatéraux que l'on soit homme ou femme ou embryon!

la bonne santé pour tous!

ça se voit, ça se lit que vous ne vous êtes jamais interrogés sur votre statut en dehors de votre chère moitié face à un formulaire rétrograde.

On vous aime bien quand même, hein! ( vous, pas les formulaires rétrogrades)

Si vous pouviez de temps à autre penser à grandir en sagesse plutôt que de mourir guéris....

( cri du coeur)



Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Sam 16 Mar 2013, 14:40

Une avancée certainement plus importante pour les femmes que certaines mesures gadgets locales...


Citation :
Droit des femmes : un texte historique signé par les pays musulmans à l'ONU
Publié le 16.03.2013, 12h53 | Mise à jour : 13h37

C'est une déclaration historique pour les droits des femmes qui a été signée vendredi à L'ONU. Après deux semaines de négociations à New York entre les 193 états membres de l'organisation, L'Iran, la Libye, le Soudan et d'autres pays musulmans ont accepté un texte qui dénonce les violences faites aux femmes et définit un code de conduite pour les combattre.

Sous les applaudissements et les cris de joies, Michelle Bachelet, directrice exécutive de ONU Femmes, a qualifié la réunion d' « historique ». Elle a ensuite quitté son poste à l'ONU pour reprendre sa carrière politique au Chili, dont elle a été présidente.

L'ONU très divisée

Au départ, les négociations bloquaient entre l'Iran, le Vatican ou la Russie, qui s'étaient ligués dans une alliance conservatrice, et les pays occidentaux. Ces deniers, notamment les Scandinaves, poussaient à l'adoption d'un texte vigoureux.

Les pays musulmans s'opposaient à ce que des relations sexuelles imposées à une femme par son mari ou son compagnon soient considérées comme un viol. Les Frères musulmans en Egypte estimaient même que le texte en discussion à l'ONU était contraire à l'islam et conduirait à la « déchéance totale de la société » en cas d'adoption. Cette position a menacé jusqu'à la dernière minute de faire échouer la réunion, comme cela avait été le cas en 2003.

Les violences domestiques dans le viseur

Finalement, les pays musulmans ont consenti à l'intégration d'un paragraphe qui souligne que ces violences ne peuvent se justifier « par aucune coutume, tradition ou considération religieuse ». De son côté, l'Occident a fait des concessions sur le chapitre des droits des homosexuelles.

Ainsi, la déclaration demande aux Etats « de condamner avec force toutes formes de violence contre les femmes et les filles et de s'abstenir d'invoquer toute coutume, tradition ou considération religieuse pour se soustraire à leur obligation de mettre fin » à cette violence. Elle ajoute qu'ils doivent « accorder une attention particulière à l'abolition des pratiques et des lois discriminatrices envers les femmes et les filles, ou qui perpétuent ou considèrent comme acceptable la violence exercée à leur égard ». et qu'ils se doivent de « traiter et éradiquer en priorité les violences domestiques ».
Source: http://www.leparisien.fr/international/droit-des-femmes-un-texte-historique-signe-par-les-pays-musulmans-a-l-onu-16-03-2013-2645373.php
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Sam 16 Mar 2013, 18:19

Merci a.nonymous, pour cette information capitale.

Je combattrai les formulaires rétrogrades le coeur plus léger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Sam 16 Mar 2013, 18:36

C'est en effet un texte d'une grande importance. Enfin!!!
Un jour il en sera de même pour la peine de mort
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Sam 16 Mar 2013, 19:01

Sans doute oui.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Sam 16 Mar 2013, 19:58

Enfin, en effet. Prochaine étape, la mise en application.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Sam 16 Mar 2013, 20:57

Je propose que la guerre et le crime soient interdits sur la planète
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Dim 26 Mai 2013, 11:44

Patrice Bédouret a écrit:

Le groupe socialiste a de nouveau demandé au Maire par courrier aujourd'hui, de faire annuler le débat avec Monsieur Brisseau.

Voici ci-dessous le texte sur mon blog ( www.patricebedouret.fr) avec le courrier :

Une programmation inappropriée

En cette journée du 8 mars, où nos pensées vont aux femmes victimes de violences en France et dans le monde, notre cinéma municipal programme ce soir une rencontre débat avec un metteur en scène condamné pour harcèlement sexuel !

Depuis plusieurs jours, associations féminines, élus se sont émus de cette programmation totalement inappropriée et ont demandé en vain au Maire, d’annuler le débat.

Certes la liberté de création est essentielle mais le « Kosmos » est un cinéma municipal financé par les contribuables fontenaysiens, les élus se doivent donc d’être vigilants sur sa programmation.

A cette heure, la rencontre avec le réalisateur Jean Claude Brisseau est toujours programmée malgré les demandes exprimées en bureau municipal.

Je viens d’adresser un courriel au Maire au nom du groupe socialiste pour lui demander l’annulation de la rencontre, le groupe Europe Ecologie les Verts en avait fait de même :

Monsieur le Maire,

La journée internationale des droits des femmes est dédiée en 2013 aux violences qu’elles subissent partout dans le monde. Vous devez donc comprendre qu’il n’est pas acceptable de maintenir ce jour au programme de notre cinéma municipal un événement autour d’un réalisateur qui a été condamné pour harcèlement sexuel.

Certes, en tant qu’élus, nous devons respecter la liberté de création et ne pas céder à la tentation de la censure. Mais il ne s’agit pas de censurer un événement en tant que tel, ni de frapper d’ostracisme un réalisateur qui comme tout un chacun a le « droit à la réinsertion ». Il s’agit de rectifier une erreur monumentale dans la programmation, erreur qui par ailleurs doit nous faire réfléchir à la gestion de notre équipement municipal, tant elle est grossière.

Avec cette « affaire » notre ville est montrée du doigt et personne ne comprend l’écart entre nos actions en faveur du droit des femmes et cette invitation faite le 8 mars à un réalisateur condamné pour des faits portant atteinte aux droits des femmes.

Le groupe socialiste vous demande donc d’écouter les particuliers, associations et les élus qui dénoncent cette programmation du KOSMOS pour la soirée du 8 mars et vous demandent d’annuler l’invitation faite au réalisateur et le débat prévu avec lui autour de son film.

Vous en avez encore le pouvoir d’ici à ce soir.

Bien cordialement

Pour le groupe socialiste

Patrice Bédouret Président

Sabina Vaysse Vice- Présidente


Quelle réaction socialiste à la venue à Cannes de Dominique Stauss-Kahn qui a bien faillit être leur candidat à la présidentielle ?

Le pouvoir de l'argent a-t-il effacé l'affaire du Sofitel ?

Refusons l'indignation sélective....


Citation :
25/05/2013 à 22:17
DSK sur le tapis rouge à Cannes

L'ex-président du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn a monté les marches samedi soir au festival de Cannes en compagnie d'une amie.

Arrivé vers 21H15 (19H15 GMT), l'ancien ministre français était accompagné sur le tapis rouge de Myriam L'Aouffir, présentée par la presse people comme sa nouvelle compagne.

Il montait les marches pour la projection du dernier film en compétition, "Only Lovers Left Alive" de Jim Jarmusch, qui met en scène des vampires du XXIe siècle, selon l'organisation du festival.

Dominique Strauss-Kahn est arrivé quelques minutes après l'acteur français Alain Delon qui, dans une autre salle, devait assister à la projection de la version restaurée de "Plein Soleil" (1960) de René Clément, long métrage qui a lancé sa carrière.

La bande-annonce du film d'Abel Ferrara sur le scandale DSK (1 minute 43 secondes de teasing très sexe, sur fond de disco et de soupirs), "Welcome to New York" avec Gérard Depardieu, était apparue sur internet au premier jour du festival la semaine dernière.

Un temps favori de l'élection présidentielle de 2012 en France, Dominique Strauss Kahn a dû renoncer à son mandat à la tête du FMI et ses ambitions politiques après avoir été accusé en mai 2011 d'agression sexuelle par une femme de chambre dans un hôtel Sofitel à New York. Après l'abandon des poursuites pénales, DSK et la femme de chambre sont parvenus fin 2012 à un accord financier pour mettre fin à l'affaire.
Source: http://actu.orange.fr/people/dsk-sur-le-tapis-rouge-a-cannes-afp_2135334.html
Revenir en haut Aller en bas
kermor



Messages : 415
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Dim 26 Mai 2013, 18:41

ninon a écrit:
Je propose que la guerre et le crime soient interdits sur la planète

+1

avec des amendes et permis à points...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Dim 26 Mai 2013, 20:22

Faut reconnaitre que des types comme DSK sont insubmersibles. Je le vois encore les menottes aux poignets, et maintenant le tapis rouge...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3123
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Sam 14 Oct 2017, 09:20

Et pendant ce temps, à Hollywood...
Via New-York, les seuls médias libres pour le coup : New-York Times et New Yorker. Depuis leurs révélations, les langues se délient sur d'Harvey Weinstein.

Maintenant que le scandale est repris partout, la même question revient : mais pourquoi les médias ont-ils attendu si longtemps avant d'exposer ce scandale ? plus de 30 ans de silence ?
Et pendant ce temps, la plupart n'avaient pas de gène pour révéler voire "paparazzier" partout la moindre galipette entre deux célébrités, seraient-elles adultes consentant(e)s, au mépris de leur vie privée et au nom du "droit à l'information" du public, bien sûr ...

Citation :
Comment les deux journaux responsables de la chute de Harvey Weinstein ont travaillé
Deux enquêtes ont été publiées, à quelques jours d’intervalle, par le « New York Times » et le « New Yorker ». A priori, les deux équipes ne se sont pas concertées.
( )
Pourquoi maintenant ?
Face au télescopage de ces deux enquêtes, l’ensemble de la presse américaine se pose la question : « Pourquoi maintenant ? ». Les différents journalistes évoquent un « changement de culture ». Selon Ronan Farrow, les seize employés des sociétés de Harvey Weinstein qu’il a interrogés avaient moins peur de parler car « plusieurs hommes puissants ont dû répondre d’actes similaires récemment, Bill Cosby par exemple ».

Jodi Kantor évoque également l’impact des précédents articles publiés par sa rédaction. Selon elle, le travail récent du New York Times a contribué à donner aux victimes le sentiment que l’époque où l’on refusait de croire les femmes portant ce genre d’accusations était révolue. « Certaines d’entre elles ont été vraiment encouragées (…) par le fait que l’article sur O’Reilly avait fonctionné, que l’article sur la Silicon Valley avait fonctionné, et dans tous ces cas on avait cru ces femmes, il y avait eu un gros impact et des prises de responsabilité. »

http://lemonde.fr/big-browser/article/2017/10/14/comment-les-deux-journaux-responsables-de-la-chute-de-harvey-weinstein-ont-travaille_5200867_4832693.html

Et en France ? Le cinéma français ?
La distance Los Angeles New York est 4 000 km. La lumière est faite au bout de 30 ans, et même plus. Distance Paris New York, presque 6 000 km. Il faut donc attendre plus, pour en savoir plus. A moins que la lumière vienne de Moscou (à moins de 3 000 km)…
On remarquera au passage, qu’à ce jour, la religion n’a rien à voir dans cette affaire. Sinon les religions du pouvoir et de l’argent…

Et aussi que certaines victimes d'Harvey, origine France, se permettent des allusions à des réalisateurs de chez nous.
Sans oublier que depuis le 8 mars 2013 (voir 1er message) de ce sujet) le Forum du Plateau, lui est un media libre précurseur, pour laisser libre la parole de celles et ceux qui veulent (ici) dénoncer l'invitation faite au Kosmos, à un réalisateur (JC Brisseau) "condamné pour harcèlement sexuel en 2005, poursuivi dans deux plaintes pour viol....."


Dernière édition par Salamandre le Sam 14 Oct 2017, 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3123
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Sam 14 Oct 2017, 10:09

Une liberté de parole toutefois limitée, en pratique il faut le reconnaitre, par les frais de justice (et d'avocats) que peuvent entrainer des procédures abusives dirigées contre de simples citoyens, ou contre un media associatif, ayant déplu aux gens de pouvoir dont les frais d'avocats sont payés par l'argent (public) de la mairie locale par exemple. Je pense notamment à Christophe Grébert ...
Tout le monde n'a pas les moyens (ni le nombre de lecteurs payants) du New York Times ou du Canard enchainé.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14258
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Sam 14 Oct 2017, 10:27

Salamandre a écrit:
Une liberté de parole toutefois limitée, en pratique il faut le reconnaitre, par les frais de justice (et d'avocats) que peuvent entrainer des procédures abusives dirigées contre de simples citoyens, ou contre un media associatif, ayant déplu aux gens de pouvoir dont les frais d'avocats sont payés par l'argent (public) de la mairie locale par exemple. Je pense notamment à Christophe Grébert ...
Tout le monde n'a pas les moyens (ni le nombre de lecteurs payants) du New York Times ou du Canard enchainé.

Observation judicieuse : IL est vrai qu'il est plus confortable de faire un procès lorsque les frais sont payés par autrui...

La seule question que je me pose est :
Que se passe t il si au bout du compte celui qui a fait le procès avec l'argent qui n'est pas le sien perd ?
Est il tenu de rembourser ? si c'est un arrangement privé chacun fait ses comptes entre amis.
En revanche s'il s'agit d'argent public la question a son importance. La personne qui a bénéficié de l'appui de l'organisme officiel considéré est elle tenue de rembourser les dépenses (souvent c'est assez lourd)

Deuxième solution : les débours passent dans la rubrique "profits et pertes" épongés par la communauté ? là le problème des engagements de dépenses devrait se poser.

S'agissant de fonds publics la question mérite une réponse si possible détaillée, cohérente et en accord avec la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3123
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Dim 15 Oct 2017, 15:22

Une des plus grandes actrices françaises (théâtre et cinéma) s’exprime.

Affaire Weinstein : « En France, c’est autrement sournois », dénonce Isabelle Adjani
Le Monde | 15.10.2017
Une nouvelle voix s’élève pour dénoncer le harcèlement sexuel dont sont victimes les actrices, et l’impunité dont bénéficient, selon elle, les harceleurs dans l’industrie du cinéma, à la suite des révélations sur le comportement du producteur américain Harvey Weinstein, accusé par des dizaines d’actrices d’avoir abusé d’elles. Cette voix, c’est celle d’Isabelle Adjani.

Dans une tribune parue dimanche 15 octobre dans Le JDD, l’actrice française dénonce le « système de prédation » révélé par le scandale Weinstein aux Etats-Unis, soulignant qu’« en France, c’est autrement sournois » et que « quand une femme dit non, elle dit non ».
« Pour la plupart des gens, si une actrice doit coucher pour y arriver, ça reste naturel, voire normal, selon l’idée qu’il faut bien donner un peu de soi quand on veut obtenir beaucoup », écrit l’actrice. « Alors si un tycoon du cinéma comme Weinstein use et abuse de cette situation, ce n’est pas si grave ? », interroge-t-elle.
« Donc quand le silence se brise, quand la parole se libère et qu’elle est enfin relayée (…) le scandale éclate et révèle de manière spectaculaire le système de prédation dans toute sa monstruosité », ajoute Isabelle Adjani.

« En France, c’est autrement sournois »
« En France, c’est autrement sournois », souligne-t-elle, car « en France, il y a les trois G : galanterie, grivoiserie, goujaterie. Glisser de l’une à l’autre jusqu’à la violence en prétextant le jeu de la séduction est une des armes de défense des prédateurs et des harceleurs. »
Elle fait alors état des propos insultants qu’ont pu avoir des personnalités du milieu du cinéma :
« Dans les maisons de production ou chez les décideurs, j’ai souvent entendu dire : “Toutes des salopes, toutes des putes, de toute façon, ces actrices !” » Mais ce n’est pas un jeu, et il est grand temps de rappeler que, dans libertinage, il y a liberté et que quand une femme dit non, elle dit non, que son corps lui appartient et qu’elle seule est libre d’en disposer. »
Et la comédienne de conclure :
« Laissons savoir à ces messieurs les harceleurs que les actrices, comme les ouvrières, les agricultrices ou les ingénieures, les commerciales ou les institutrices, les mamans ou les putains, sont toutes libres de baiser, libres d’avorter. Et libres de parler. »

http://lemonde.fr/cinema/article/2017/10/15/affaire-weinstein-en-france-c-est-autrement-sournois-denonce-isabelle-adjani_5201236_3476.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Dim 15 Oct 2017, 16:10

Après Harvey l'ouragan dévastateur, Harvey la tornade prédatrice. Sad
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Dim 15 Oct 2017, 19:05

Alors que sur Twitter certain.e.s utilisent le hashtag #BalanceTonPorc - https://fr.news.yahoo.com/balancetonporc-faut-d%C3%A9noncer-harc%C3%A8lent-temps-quon-cr%C3%A8ve-labc%C3%A8s-211758354.html - pour "balancer" leurs "agresseurs", sur Rue89 un article très intéressant posant une vraie question sur "la zone grise du consentement".....

Vraie question car si aux yeux de la loi "un viol est un acte sexuel non consenti" qu'en est-il d'"un acte sexuel qui n'a pas été EXPLICITEMENT non consenti" ?

Je parle bien sûr entre adultes se trouvant dans une situation leur permettant d'exprimer librement leur consentement ou leur NON consentement...


Citation :
"J’ai fini par céder" : on a tous une histoire de violence sexuelle

Qui n'a pas une histoire de relation sexuelle qu'elle ou il aurait préféré éviter ? Attaquons-nous ensemble au concept de zone grise (qui nous pose problème).

Emilie Brouze et Alice Maruani Emilie Brouze et Alice Maruani Publié le 12 octobre 2017
---/---
Nous en avons fait l’expérience en lançant un appel à témoignages sur la "zone grise du consentement".

Disons-le tout de suite. Ce terme nous pose un problème, car il sous-entend que le consentement est quelque chose de compliqué, alors que quand ce n'est pas oui, c'est non.

On a utilisé ce terme parce que si on avait sollicité des témoignages de viols, tous ces cas considérés comme limites, flous, auraient été passés sous silence. Plus de 200 histoires nous sont parvenues, écrites dans une écrasante majorité par des femmes, dans des relations hétéros.

C’est beaucoup (et beaucoup trop pour être lu d’une traite sans se donner mal à la tête et au bide) et cela nous fait dire que c'est une expérience aussi répandue que le harcèlement de rue.


Méconnaissance du viol

En parcourant les témoignages, on constate qu’on entre, à votre sens, dans la "zone grise" quand il y a un ensemble de "circonstances atténuantes" à l’agression sexuelle ou au viol – ce qui, dit comme ça, est problématique.

La plupart des personnes qui témoignent n’utilisent pas le mot "viol" pour qualifier ces expériences-là.

Elles disent "ce n’était pas vraiment un viol", "j’ai fini par céder", "je l’avais cherché", "il fallait y passer", "je l’ai fait par devoir conjugal", "par conformisme je suis allée jusqu’au bout" ou "pour lui faire plaisir"...

Certains parmi vous, et c’est assez parlant, l’ont appelé "viol consenti".

"Cette histoire de zone grise, c'est très dangereux", nous a reproché une lectrice en colère. "A partir du moment ou ce n'est pas un oui clair, c'est non. Vous êtes dégueulasses et répugnants de parler de zone grise, ou de 'consentement flou'."

Parce qu’un viol est un acte sexuel non consenti, de très nombreux témoignages reçus pourraient être considérés comme tels au regard de la loi.
---/---
http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/nos-vies-intimes/20171012.OBS5907/j-ai-fini-par-ceder-on-a-tous-une-histoire-de-violence-sexuelle.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12381
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Mar 17 Oct 2017, 22:50

Salamandre a écrit:
Et en France ? Le cinéma français ?


Je vous laisse écouter cette avocate (vidéo)


Citation :
Viols pendant le Festival de Cannes : «Il y a 20 ans, le cinéma s'est tu»
Par Jean-Michel Décugis, 17 octobre 2017 | 20h29
Me Isabelle Steyer défendait une victime d'agressions sexuelles dans un dossier qui avait fait grand bruit dans le monde du cinéma en 1997.

En 1997, il y a 20 ans, une affaire de proxénétisme et de viols secouait le cinéma français. Un dossier qui rappelle l’affaire Harvey Weinstein, ce puissant producteur américain éclaboussé par un scandale sexuel. Le dossier mettait notamment en cause pour viol et agressions sexuelles plusieurs personnalités dont un producteur de cinéma célèbre, un industriel, un entraîneur international de tennis… Tous ont finalement été blanchis par la justice. A l’époque, un célèbre acteur américain de passage en France avait même été interrogé comme témoin.

Nous avons retrouvé une avocate, partie civile, à l’époque. Me Isabelle Steyer évoque l’omerta qui régnait alors dans le cinéma français ainsi que les pressions qui ont été exercées notamment sur le juge d’instruction Frédéric N’Guyen.

VIDEO. Viols pendant le Festival de Cannes : « Il y a 20 ans, le cinéma s'est tu », accuse une avocate

http://www.dailymotion.com/cdn/H264-512x384/video/x64zk3p.mp4?auth=1508453316-2688-15hfgwth-85eb47b239401575b884124b7070c1c1

#MoiAussi, #balancetonporc, #quellavoltache (cette fois où)... Depuis la révélation de l'affaire Weinstein, la parole se libère dans le monde entier à coups de mots-dièse sur Twitter pour dénoncer les agressions sexuelles. Le célèbre producteur est accusé de viol, d'agression ou de harcèlement sexuel par de nombreuses comédiennes qui ont brisé le silence sur un comportement qui dure depuis des années. Il a nié toutes les accusations de relations sexuelles non consenties.
http://www.leparisien.fr/laparisienne/actualites/societe/viols-pendant-le-festival-de-cannes-il-y-a-20-ans-le-cinema-s-est-tu-accuse-une-avocate-17-10-2017-7338519.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14258
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Mer 18 Oct 2017, 20:48

J'attends avec impatience le moment où un quadra de renom ira se plaindre d'avoir été agressé 25 ans auparavant par une cougar qui avait autorité morale sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1193
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Jeu 19 Oct 2017, 09:29

Jaloux Tonton ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14258
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Jeu 19 Oct 2017, 10:30

Robin a écrit:
Jaloux Tonton ?

pas du tout mais j'aime les situations cocasses... surtout lorsque les virtuoses se prennent le couvercle du clavier du piano sur les doigts alors qu'en grande tenue il nous font un concert médiatique.

Mon expérience professionnelle m'a appris que ceux qui sont beaux, honnêtes, polis, gentils... réservent des surprises lorsqu'ils ont le pouvoir en main.

Lorsque l'on regarde pendant des années le dessous des cartes on prend du recul...

Il n'y a pas plus rigoriste comme patronne d'un couvent qu'une ancienne favorite royale qui a brûlé la chandelle par les deux bouts..
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14518
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Jeu 19 Oct 2017, 10:57

Le pouvoir corrompt.

Entre autres parce que les hommes se sentent puissants, justement, y compris dans les rapports avec les femmes.

«Le pouvoir corrompt» n’est pas qu’un adage familier; c’est un vrai phénomène, prouvé scientifiquement.

Le producteur hollywoodien Harvey Weinstein est accusé de viols et d'agressions sexuelles. Une dizaine de femmes ont témoigné ces derniers jours. "Quelque chose est en train de monter, de l'ordre de la révolte des femmes", a déclaré l'ancienne porte-parole d'Europe Écologie Les Verts, et auteure du livre Parler / Violences sexuelles : pour en finir avec la loi du silence.

"Les femmes n'acceptent plus ce système. C'est une révolution douce qui est en train de passer", a estimé Sandrine Rousseau.

"Mais il ne faudrait pas que cette affaire masque la forêt qu'il y a derrière, ajoute-t-elle. Parce que partout où il y a des positions de pouvoir, dans les entreprises, les hôpitaux, les associations, il y a des comportements de ce genre. Évidemment que dans la politique, il y en a. Et permettez-moi de noter qu'il n'y a pas tant d'affaires qui sortent, alors qu'à mon avis, il y a matière à en sortir beaucoup plus"
.
"En France, seul 1% des agresseurs sexuels et violeurs sont condamnés. Il y en a 99% qui continuent tranquillement leur vie", a-t-elle rappelé. On ne considère pas que ce soient des délits et des crimes qui méritent d'être regardés de près. La justice n'a pas les moyens d'enquêter", a conclu Sandrine Rousseau.

En France, un viol est déclaré toutes les 40 minutes. Environ une femme violée sur dix porte plainte, une plainte sur dix aboutit à une condamnation.

Sandrine Rousseau explique que la "non-parole" et le "non-dépôt de plainte" de toutes ces femmes peuvent être dus à des phrases qu'on endend du type : "Il est puissant. Fais attention à toi. Pourquoi tu ne t’es pas défendue ?" Ces paroles inculqueraient peur et culpabilité aux femmes victimes.

Pour elle, il est essentiel d’oser parler et porter plainte malgré la "pression sociale". Il faudrait pour les victimes oser partager sa propre expérience pour que celles qui se "reconnaissent" trouvent le courage de parler.

Tout cela n’est pas qu’une affaires de femmes, les hommes sont des victimes indirectes car "dans leur sphère d'amitié, sociale, forcément il y en a qui ont subi ça". Elle insiste sur le fait qu’ "aujourd’hui, il faut aussi que les hommes prennent la parole".
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3123
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Jeu 19 Oct 2017, 11:43

Citation :
Lorsque l'on regarde pendant des années le dessous des cartes on prend du recul...

Du recul, du recul... et pas de culte !

Sur le fond du sujet, la difficulté réelle à laquelle sont confrontés les magistrats est la situation "parole contre parole" (celle de l'accusé contre celle de la plaignante) en l'absence de témoins et, souvent, de preuves si la plainte a lieu des années après.
Évidemment, lorsque le nombre de plaignantes dépasse plusieurs dizaines contre le même homme (Weinstein) la crédibilité ne fait plus de doute pour grand monde.

Faudrait-il conserver un recueil de plaintes des victimes de viol ou harcèlement, qui isolément risque de ne pas aboutir à une décision de justice favorable à la plaignante, si procédure judiciaire immédiate, mais qui au fil des ans ferait sérieusement pencher la balance de la justice du fait de plusieurs plaintes indépendantes contre le même prédateur ?
Ce serait une forme d'action collective, entre victimes qui ne se connaissent pas forcément. Il reste à respecter la discrétion (ou anonymat du dépôt de plainte) entretemps, et là...


Dernière édition par Salamandre le Jeu 19 Oct 2017, 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14258
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Journée de la femme à Fontenay   Jeu 19 Oct 2017, 12:07

Ce que je déplore est le fait que l'on traite une affaire qui devrait être judiciaire comme un dossier médiatique.
Résultat ça piaille dans tous les coins, ça dénonce à longueur de fil et au bout il n'y a rien de construit qui aboutisse à une condamnation du mis en cause s'il est coupable.
Sans compter que dans ce déballage on ne peut exclure des dénonciations fausses voire des règlements de comptes qui vont pourrir la vie d'innocents.

Dans un cas le premier cas de figure comme dans le second je ne suis pas satisfait et je souhaite que les dossiers soient suivis sérieusement et que l'on ne s'en tienne pas à des accusations réelles sans suites ou à des malveillances avérées qui porteront des préjudices non réparables.

Voila en quelques mots ce qui ne me convient pas à savoir la parodie de justice qui tourne en revanche au vrai spectacle.

La France étant supposée être un pays libre on à le droit de préférer et de faire le contraire de ce qui semble logique ce ne serait qu'une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
 
Journée de la femme à Fontenay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Journée de la femme à Fontenay
» Journée de la Femme, blague en image
» Journée de la femme 2017
» Journée Internationale de la Femme - Villefontaine
» Bonne journée de la femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: