Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le problème des retraites, un problème systémique

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14489
Date d'inscription : 30/05/2011

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyLun 11 Mar 2013, 03:53

On souvient encore du tollé provoqué par Sarkozy quand celui-ci s'est s'est attaqué au problème des retraites en 2010...

Déjà à cette époque et alors que la gauche de la gauche braillait dans la rue, celui qui est aujourd'hui président avait une position nuancée sur cette question qu'il est bon de rappeler aujourd'hui:

Citation :
Retraites : "il faudra cotiser plus longtemps", selon Hollande
Le Monde.fr avec AFP | 11.02.2010 à 23h46 • Mis à jour le 11.02.2010 à 23h51

Invité à débattre avec Xavier Bertrand sur le plateau de l'émission "A vous de juger", jeudi sur France 2, François Hollande, ex-patron du PS, a admis qu'il faudrait "cotiser plus longtemps" pour financer les retraites.

Alors que le secrétaire général de l'UMP tentait de le pousser dans ses derniers retranchements en estimant qu'il fallait dire "clairement" qu'on allait "travailler plus longtemps", le député socialiste de Corrèze a rétorqué : "Oui, il va falloir allonger la durée de cotisation en fonction de ce qu'on sait de l'espérance de vie. L'espérance de vie s'allonge, il faut allonger la durée de cotisation".

Malgré les explications de M. Hollande, M. Bertrand a estimé que "les socialistes ne sont pas au clair sur cette question". S'en est suivi un dialogue vif, les deux hommes tentant de pousser l'autre à citer un âge. Hollande : "Si vous avez été attentif, j'ai dit qu'il fallait allonger la durée de cotisation en fonction de l'espérance de vie et donc de l'allongement de la période de retraite". Bertrand : "Ca veut dire travailler plus longtemps que les âges d'aujourd'hui, M. Hollande ?". Hollande: "Puis-je être plus clair ? Si nous vivons plus longtemps en retraite, nous devons cotiser plus longtemps". Et de lancer le bouchon au député de l'Aisne : "Est-ce que la proposition de l'UMP est de passer l'âge légal de la retraite de 60 ans à 62 ans ?". "Il faudra travailler plus longtemps", répond M. Bertrand.

M. Hollande a prôné un "temps du débat" sur "l'allongement de la durée de cotisation, l'emploi des seniors, la pénibilité", les recettes supplémentaires à trouver. "Si on doit être consultés, nous viendrons lors de ce rendez-vous des retraites", a-t-il dit. Martine Aubry, qui a succédé à M. Hollande à la tête du PS, avait suscité l'étonnement à sa gauche en évoquant un départ à la retraite "vers 61 ans ou 62 ans", avant de clarifier sa position sur ce dossier majeur de 2010, s'affirmant à la fois attachée à l'âge légal et ouverte au débat
.Source: www.lemonde.fr/politique/article/2010/02/11/retraites-il-faudra-cotiser-plus-longtemps-selon-hollande_1304579_823448.html

Trois ans plus tard que constate-t-on ?

Que la gauche sociale démocrate désormais aux affaires se trouve confrontée exactement à la même situation que l'était la droite il y a trois ans à savoir un déficit chronique du système de retraites par répartition...

On est là typiquement comme dans le cas du chômage face à un problème systémique qui n'est pas propre à la gauche ou à la droite mais dû à l'essence même du système des retraites tel qu'il existe depuis la Libération:

- système de retraites par répartition
- baby-boom des années cinquante
- diminution de la natalité
- allongement de la durée de la vie
- chômage réduisant les cotisations perçues

Dès lors, aucun gouvernement, de gauche sociale-démocrate comme de droite mais aussi de gauche antilibérale ou de droite populiste, ne pourra résoudre le problème posé sans recourir à terme à un allongement de la durée de cotisations, une augmentation de ces cotisations et une réduction des pensions versées..

Ceux qui prétendaient le contraire en 2010 et qui vont de nouveau brailler sur ce sujet d'ici peu ne sont que des bonimenteurs...

Citation :
Retraites : «Des efforts seront demandés à tous les Français»

Par Guillaume Guichard Mis à jour le 10/03/2013 à 23:14 | publié le 10/03/2013 à 20:32

Invitée du «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI», la ministre de la Santé et des Affaires sociales Marisol Touraine a prévenu que «des efforts» seraient demandés à «tous les Français» pour la prochaine réforme des retraites. «La droite a écopé, mais le bateau prend toujours l'eau», a-t-elle attaqué, en référence à la réforme Fillon de 2010. Le gouvernement socialiste, pour sa part, n'a pas encore décidé des mesures qu'il prendra, a-t-elle indiqué. La ministre attend que lui soit rendu, d'ici à fin mai, le rapport de la commission sur l'avenir des retraites. Si rien n'est fait, le déficit des régimes des retraites atteindra 20 milliards d'euros en 2020. «Il nous faudra trouver des mesures de financement à court terme, ces mesures supposeront des efforts de la part de tous les Français, il faut qu'ils soient justement répartis», a-t-elle déjà reconnu.

Pour autant, la ministre estime «qu'il n'est pas normal que les conditions d'accès à la retraite soient les mêmes pour tout le monde». «La diversité des carrières doit être prise en compte», a-t-elle précisé. La ministre n'a pas exclu de s'attaquer aux régimes spéciaux de certaines entreprises publiques. «Il y va de l'avenir du système», a-t-elle insisté.

Sans vouloir s'avancer dès maintenant à propos des solutions à apporter, Marisol Touraine s'est bornée à déclarer que «rien ne doit être a priori exclu» et que «tous les sujets seront abordés». Y compris l'allongement de la durée de cotisation, car «l'allongement de la durée de vie doit évidemment être pris en compte» dans le cadre de la future réforme. D'ailleurs, «le débat est trop centré sur l'âge légal», a-t-elle ajouté.
---/---
Source: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/03/10/20002-20130310ARTFIG00181-retraites-des-efforts-seront-demandes-a-tous-les-francais.php
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6319
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyJeu 14 Mar 2013, 08:31

Encore un triste reniement...

Car si aujourd'hui on vit plus longtemps, c'est justement parce que l'on travaille moins longtemps. La mise en place de la retraite à 60 a permis un allongement de l'espérance de vie, les études démographiques l'ont montré. Par contre, dans les pays où l'âge de la retraite a été reculé, l'espérance de vie recule aussi quelques années plus tard.

Pourquoi au lieu de proposer ce mécanisme mortel de régression sociale n'irait-on pas vers d'autres solutions ? Par exemple faire en sorte que tout le monde travaille ? Avec 3 ou 4 millions de cotisants en plus il n'y aurait plus de problème. Tout comme si on supprimait les milliards d'exonérations de cotisations retraite consentis depuis des années et sans effet aux entreprises ?

Dans un pays qui n'a jamais été aussi riche et productif il est illogique et dangereux que la seule solution proposée pour toutes les questions sociales soit le rabotage des acquis que es travailleurs avaient obtenus au fil des ans après d'importantes luttes.

Et le fait que cette remise en cause se fasse sous un président et un gouvernement de gauche portés au pouvoir il y a moins d'un an pour mettre en place "le changement" c'est un problème. Un renversement des valeurs politiques qui ne seront pas sans conséquences. Une autre voie est pourtant possible...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 14489
Date d'inscription : 30/05/2011

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyJeu 14 Mar 2013, 12:06

Mais que faire pour que tout le monde travaille dès lors que nous sommes dans une Union où libre concurrence et libre circulation des biens et des personnes sont la règle et dès lors que nous ne sommes pas les meilleurs en terme de compétitivité ?

Il faut bien comprendre que si dans cette Union sans harmonisation salariale, sociale et fiscale un travailleur français est payé 1450 Euros alors qu'un travailleur roumain situé à 2600 km n'est payé que 162 Euros, les entreprises ont tout intérêt à user de la possibilité qui leur a été offerte par les politiques de jeter le travailleur français en délocalisant vers la Roumanie...

Dès lors, et dans l'état actuel de l'Union, pour que tout le monde travaille et cotise pour les retraites il n'y a pas trente six options mais seulement deux: soit renforcer la compétitivité des travailleurs de notre pays, soit adopter des mesures protectionnistes....

Je rajouterais que dire "Et le fait que cette remise en cause se fasse sous un président et un gouvernement de gauche portés au pouvoir il y a moins d'un an pour mettre en place "le changement" c'est un problème." est un peu fallacieux de la part de quelqu'un qui a appelé à voter pour ce président..... Il ne s'agit en aucune manière d'un reniement puisque celui qui est aujourd'hui président s'était clairement prononcé dès 2010 soit bien avant son élection sur la nécessité d'un allongement de la durée de cotisation...

Les braillards qui ont appelé à voter pour ce président sans adhérer à ses idées mais uniquement pour chasser Sarkozy savaient donc à quoi s'en tenir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyJeu 14 Mar 2013, 13:57

Il est à craindre que le changement se fasse effectivement mais pas dans le sens espéré, et que le printemps soit chaud, une commémoration du mois de mai 68 par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2080
Date d'inscription : 10/07/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyJeu 14 Mar 2013, 17:19

Les politiques de tous bords nous ont toujours mentis sur les retraites, prévoyants toujours un cataclysme afin de ponctionner ceux pour qui il est plus facile de faire avaler les couleuvres. Comme pour la fiscalité jamais de remise à plat des systèmes. Ou en sommes nous des suppressions des régimes spéciaux, toujours abordés jamais réalisés?
Sauf pour EDF en attrape couillons. Rappelons nous en 2005 le régime d'EDF-GDF a été intégré au régime de retraite du privé, la CNAV contre le versement par EDF d'une soulte censée compenser le fait que les prestations versées aux agents EDF-GDF étaient incroyablement avantageuses et que le nombre de cotisants par retraité particulièrement faible.
Résultat des courses, 7 ans après , la cour des comptes révèle que la soulte versée par EDF-GDF a été mal calculée et que la perte pour la CNAV s'élève déjà à 1,3 milliard d'euros.
Nos hauts fonctionnaires sont ils si nuls que ça? Non c'est un mensonge d'état pour nous faire financer par les cotisations du privé les énormes avantages des retraités D'EDF sans avoir à affronter les syndicats.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyJeu 14 Mar 2013, 23:24

Oui on en parle très peu des avantages des employés d'EDF
Il y a comme cela des secteurs un peu mystérieux. Comme aussi les ressources, les réserves, la gestion, les permanents des grands comités d'entreprises.
Si la France est dans les difficultés il faut peut être resserrer les boulons partout
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2080
Date d'inscription : 10/07/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 26 Mar 2013, 15:17

Encore une fois avec la désindexation des retraites des régimes du privé Arcco et AGIRC, ce sont encore uniquement les retraités du privé qui trinquent. Les bénéficiaires des régimes du public comme d'habitude ne participeront pas à l'effort. C'est vrai qu'ils n'ont pas à préserver leurs systèmes inégalitaires de retraite ceux ci étant financés à 80% par les contribuables.
Revenir en haut Aller en bas
celine



Messages : 398
Date d'inscription : 20/08/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMer 27 Mar 2013, 09:30

Vous avez raison, il est inadmissible que les retraites du privé ne soit pas touchées, car ce ceux quand même le privé qui alimente les rémunérations et les retraites du public par nos impôts et les taxes qui nous font rendent gorge.

Jusqu'à présent je ne vois aucune économie pour alléger les dettes publics sinon ponctionner toujours plus la population en prenant bien soin d'épargner les fonctionnaires.

Il en est de même pour les sommes considérables engrangées pour certains comités d'entreprise comme l' edf , n'y a t-til pas un comité d'entreprise pour gérer le comité d'entreprise ? Inacceptable n'est-ce-pas. Tout cela pour offrir vacances, sorties, réductions, villages de vacances pour ceux qui ont la chance d'avoir du travail alors que d'autres peine à boucler leur budget ne serait-ce que pour nourrire leur famille.
Là il y a de l'argent à prendre et non pas chez les retraités qui en fonction de leur carrière avec sans cesse la peur d'être licenciés (pas le cas du public !) touche une retraite pour lesquels ils ont cotisé.
Alors même cotisation, même durée, même mode de calcul pour tous.

Alors que M. Hollande et ses ministres pratiquent l' égalité pour tous dans les domaines qui touchent tout le monde sans exclisive alors qu'il met en avant l' égalité pour le mariage qui ne vise qu'une toute petite minorité (quel % ?).

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMer 27 Mar 2013, 15:03

Le sujet est à mon avis plus complexe qu'il n'y parait du fait qu'il n'est pas rare que dans un même foyer fiscal on compte un salarié du privé (je parle du statut, et je laisse ici de côté ici le fait qu'il soit en recherche d'emploi ou pas) et un salarié de la fonction publique avec des corps importants à l'intérieur (pour en identifier trois significatifs, je citerai le personnel affecté au service de l'Education Nationale - premier employeur de France-, celui affecté à la Défense tout autant Nationale que l'éductation, et enfin celui des régies nationales, dont les plus remarquables sont effectivement celles des transports, de l'électricité et des services à la personne comme les Hopitaux et d'une manière générale ce que l'on appelle les collectivités locales - ces dernières régies garantissant donc des services collectifs à diverses échelles territoriales-).

Pour compléter ce tableau, on peut aussi reconnaitre qu'autant de familles que ce premier groupe sont par ailleurs 100% dans l'univers de la fonction publique, là où le dernier tiers est lui 100% dans l'univers privé.

On pourrait chipoter peut-être sur la taille de chaque tiers, mais peu importe, on va simplifier là encore en disant qu'à l'intérieur de ce dernier univers, il y a beaucoup de petits commerçants ou d'agriculteurs mais aussi toutes les professions dites libérales.

A ces univers différents, les sondages sont là pour en attester, correspondent des votes politiques que l'on dit plutôt de droite ou de gauche.

Anonymous évoque assez souvent l'importance d'essayer d'aller vers une harmonisation sociale et fiscale à l'échelon européen pour les salaires, il le fait avec raison, sachant -et Céline a raison de le dire aussi-, que les retraites sont elles même financées par des appels de cotisations des salaires du privé.

Ce lien, bien que de 2007 définit bien l'ensemble des problèmes.

http://www.oecd.org/fr/gov/38836287.pdf

Ceux ou celles qui auront le courage de le lire jusqu'au bout, verront comment tout cela s'est articulé, et à quel point des questions restent difficiles à traiter.

Le politiquement correct pourrait être de dire que les couples de fonctionnaires sont plus privilégiés que des couples travaillant dans le privé ; rien n'est moins sûr compte tenu des grilles de rémunérations des uns et des autres.

C'est bien beau de parler de l'uniformisation des retraites, alors que l'uniformisation des salaires n'existe déjà pas, me semble-t-il déjà au niveau Français; Que l'on prenne la thèse défendue par anonymous que le sujet doit être traité au niveau européen, et l'on comprend bien que cela est encore plus compliqué.

Salaires, retraites, sécurité sociale, droit au chômage sont autant de volets d'un même et unique sujet : les moyens disponibles à mettre en face.

Au sortir de la seconde guerre mondiale, comme il fallait tout reconstruire et sécuriser, ce qui poussa De Gaulle à créer la Sécurité Sociale, et quand le chômage a commencé à devenir significatif, un jeune ministre, je crois que cela devait être Chirac, a lancé l'ANPE, Giscard bonifiant les allocations ASSEDIC quelques années plus tard... Si j'ai écrit une bétise, corrigez-moi, mais ce que je veux dire par là c'est que notre république s'est construite sur une lecture sociale et fiscale des réalités d'époques successives, y compris par des gens catalogués plus à droite que d'autres.

Tout est en train de basculer, car l'époque elle-même a changé et que les caisses de l'Etat, et pour être clair de tous les Etats, sont bien pus vide qu'avant.

Pour revenir à mon introduction, il faudrait de chacun d'entre nous, au delà de toutes considérations plus ou moins politiciennes, comprennent que si l'Etat tombe en fallite, le premier tiers de la population ne recevra plus de salaires, le second tiers verraient son pouvoir d'achat emputé de moitié, et le dernier tiers verrait le chemin des subventions agricoles (juste à titre d'exemple) fondre comme neige au soleil.

Quant aux paiements des retraites, je ne vous dis pas...

Alors que la gauche ait critiqué Sarkozy au delà du raisonnable, que la droite s'en tape une tranche sur la tête de Hollande par esprit revanchard, et que les les aboyeurs des deux extrèmes viennent en rajouter, (alors qu'il feraient mieux de se renifler le derrière, hein Papy alien) n'y changera rien.

Signé pour l'occasion, le Krypto doctrinaire (hein Papy -bis-)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14489
Date d'inscription : 30/05/2011

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMer 27 Mar 2013, 15:17

Les distorsions salariales entre fonctionnaires et salariés du privé en France non absolument rien à voir avec les distorsions entre salariés de l'Union... C'est certes vrai que le salaire moyen des fonctionnaires est supérieur au salaire moyen du privé mais l'écart reste acceptable... En revanche il y a un abysse entre un salarié du privé français et un salarié roumain ou bulgare et c'est bien là que le bât blesse...

Bien que publiés début 2012 les chiffres sont de 2009.

Citation :
Salaires : l'écart se creuse entre public et privé

Publié le 22.02.2012

Qui d'un fonctionnaire ou d'un salarié du privé est le mieux rémunéré? L'épineuse question est tranchée par les statistiques officielles de l'Insee : une personne employée par l'Etat touchait 28520 € net en 2009, contre 24530 € pour un salarié du privé. Et l'écart entre ces deux catégories de travailleurs s'est amplifié ces dernières années : + 750 € entre 2005 et 2009 *.

Pourquoi? D'un côté, les salaires du privé ont été contraints par la crise et la montée du chômage. De l'autre, des hausses de salaires ont été consenties dans la fonction publique, avec notamment la création d'un système de « garantie individuelle du pouvoir d'achat ».

Mais cet écart est aussi, et surtout, la conséquence indirecte de la décentralisation. « Cette hausse résulte pour partie du transfert de gestion, vers les collectivités territoriales, d'agents de l'Etat », estime-t-on à l'Insee. Agents d'entretien des collèges et des lycées, de l'équipement… ces fonctionnaires, pour la plupart de catégorie C, les moins bien rémunérés, sont du coup sortis des statistiques de la fonction publique de l'Etat. Un transfert qui a fait mécaniquement monter le salaire moyen du fonctionnaire d'Etat. Il reste que l'Insee n'est pas en mesure de le quantifier.

Des inégalités au sein de la fonction publique

Rappelons-le, tous ces chiffres ne sont que des moyennes. Au sein même de la fonction publique d'Etat, il subsiste en effet d'énormes inégalités. Un fonctionnaire de catégorie A — l'équivalent d'un cadre supérieur dans le secteur privé — gagne 50% de plus qu'un agent de catégorie C (le bas de l'échelle).

Quant aux autres fonctionnaires, ceux travaillant pour les collectivités (communes, départements, régions) ou dans les hôpitaux, ils reçoivent beaucoup moins que leurs camarades dépendant de l'Etat. Ainsi, un fonctionnaire de la fonction publique territoriale touche 21240 € par an. La moyenne est de 26010 € dans les hôpitaux.

* Attention, le salaire moyen indiqué est donné par l'Insee en équivalent temps plein. A contrario, l'Insee ne gomme pas l'effet modérateur des temps partiels dans le calcul des salaires présentés dans l'infographie (ci-dessus).

Le Parisien
Source: http://www.leparisien.fr/economie/salaires-l-ecart-se-creuse-entre-public-et-prive-22-02-2012-1872428.php


Après, dans une économie mondialisé reposant sur les échanges entre états et sans remettre en question l'utilité des services publics, il faut quand même faire un distinguo entre les salariés qui produisent des biens ou des services échangeables avec les autres états et ceux qui fournissent des services publics à leur concitoyens... Si demain la production des biens et services échangeables sources de richesse pour le pays s'arrête, il ne sera plus possible de financer les services publics...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMer 27 Mar 2013, 15:32

On est bien d'accord sur ce point, si on ne veut pas que le service public s'effondre tout bonnement, il faut de toutes façons sauver les investisseurs et aider l'entrepreunariat. Bon j'espère qu'en le disant comme ça, je ne vais pas me faire taxer de Krypto doctrinaire (hein Papy alien) sinon je demande à ce que Pierre Ramadier vienne me défendre.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2080
Date d'inscription : 10/07/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMer 27 Mar 2013, 19:22

Rappel des conditions de départ en retraite des salariés dEDF:
-Départ dès 55ans pour les actifs et même 50ans pour certains d'entre eux. La réforme en cours qui ne s’appliquera pour eux qu'en 2023 portera ces âges à 57 et 52ans.
En clair ces agents continuerons à partir 5 à 10 ans avant ceux du privé.
-Des niveaux de retraite garantis entre 75 et 80% de leur dernier salaire.
-Un montant de pension calculé sur les 6 derniers mois de carrière contre 25années voire la carrière entière pour ce qui est des complémentaires dans le privé.
-Cerise sur le gâteau, les retraités d'EDF continuent de payer que 10% du montant de leur facture d'électricité .
Et tout ça financé par la caisse de retraite du privé , le contribuable et tous les abonnés d'EDF.

Vous avez dit égalité?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6319
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMer 27 Mar 2013, 20:08

Je ne crois pas que c'est en rognant les droits de certains que l'on peut faire progresser les droits de tous.

Parce que sinon c'est du nivellement par le bas.

Pour moi le progrès social ce n'est pas cela !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
matmut

matmut

Messages : 2080
Date d'inscription : 10/07/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyJeu 28 Mar 2013, 08:44

Loïc vous qui jugez qu'il est normal de faire d'avantage payer les riches, vous trouver aussi normal de faire payer d'avantage les retraité les moins bien indemnisés.

C'est vrai que vous n'êtes pas à une contradiction près.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2080
Date d'inscription : 10/07/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyDim 31 Mar 2013, 15:15

Le président dans sa communication télévisuelle a tracé le cap pour la prochaine, automnale, réforme des retraites. J'ai bien retenu l'augmentation de la durée de cotisations mais pour qui?
Le privé seulement pour ne pas s'opposer comme ses prédécesseurs aux syndicats, farouches défenseurs des avantages très inégalitaires des fonctionnaires.
Revenir en haut Aller en bas
celine



Messages : 398
Date d'inscription : 20/08/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyLun 01 Avr 2013, 11:47

Loïc a écrit:
Je ne crois pas que c'est en rognant les droits de certains que l'on peut faire progresser les droits de tous.

Parce que sinon c'est du nivellement par le bas.

Pour moi le progrès social ce n'est pas cela !

Diminuer les retraites du public sans diminuer celle du privé c'est du nivellement par le bas pour ceux du public.
Diminuer les retraites c'est un nivellement aussi par le bas car un retraité de par son âge doit faire face à des frais de santé importants de moins en moins pris par la SS, supporter des coûts de mutuelle augmentant fortement chaque année.
De plus diminuer les retraites va aussi ralentir l'économie, moins pour la nourriture, moins pour l'activité loisirs pour ceux qui en ont encore les moyens .../
Déjà que le niveau de vie diminue fortement au jour du départ en retraite 56% pour un cadre ayant toujours travaillé ( les retraités ne sont pas aussi riches que ce qu'on entends maintenant), maintenant on leur enlève encore et se n'est pas fini je le crains.

Alors le bas la plupart y sont déjà mais les autres y courent
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyLun 01 Avr 2013, 12:25

Ne pas oublier : si les retraites diminuent qui va aider les jeunes chômeurs à boucler les fins de mois.
S'ils sont Français ils n'ont pas les droits des étrangers et comme les prises en charge étatiques sont inférieures il faut conserver les revenus des anciens surtout lorsque toute leur vie ils ont sponsorisé les systèmes sociaux...
Ce qui n'est pas le cas de ceux que l'on privilégie de manière outrageuse actuellement !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyLun 01 Avr 2013, 12:36

matmut a écrit:
Le président dans sa communication télévisuelle a tracé le cap pour la prochaine, automnale, réforme des retraites. J'ai bien retenu l'augmentation de la durée de cotisations mais pour qui?
Le privé seulement pour ne pas s'opposer comme ses prédécesseurs aux syndicats, farouches défenseurs des avantages très inégalitaires des fonctionnaires.

si vous pouvez donner les avantages de traitement, de mutuelle, de retraite ou des avantages en nature_ comme à l'EDF ou à la SNCF par exemple- donnez nous des éléments qui permettent de justifier qu'on trouve de moins en moins de volontaires pour devenir instituteur. Sans doute ces fonctionnaires qui sont au front tous les jours sont ils trop gatés!!!
Revenir en haut Aller en bas
celine



Messages : 398
Date d'inscription : 20/08/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyLun 01 Avr 2013, 14:24

Peut-être tout bonnement qu'il est maintenant difficle de faire une classe devant des élèves de plus en plus indisciplinés, de plus en plus violents, assez de se faire casser la figure par des parents d'élèves mécontents des notes et des remarques fait à l'élève, qu'ils retrouvent leur véhicule roues crevées ou rayé, qu'il ne sont pas toujours soutenus par la hierarchie, qu'il faut un quart d'heure pour avoir le silence en début de cours, qu'il est quasiment difficile d'enseigner alors que les enfants n'ont pas le niveau requis, que des élèves connaissent pour certains peu ou pas de rudiment de Français .......
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyLun 01 Avr 2013, 14:46

Que suggérerez vous Céline pour remédier a cette situation?
Ne dites surtout pas qu'il faut dépolitiser l'école de la république, ses enseignants, majoritairement des femmes, ne sont même pas syndiqués.
L'école publique est celle que veulent les Français et leurs politiciens, et je suis de votre avis, c'est très triste
Ne pensez pas que l'école privée soit la panacée, elle est aussi très mal partie.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14489
Date d'inscription : 30/05/2011

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyLun 01 Avr 2013, 15:10

WOOH a écrit:
Ne dites surtout pas qu'il faut dépolitiser l'école de la république, ses enseignants, majoritairement des femmes, ne sont même pas syndiqués.

J'ai dîné la semaine dernière avec la fille d'amis jeune enseignante sur Fontenay depuis deux ans... Alors que celle-ci ne s'est jamais intéressé à la politique elle m'annonce qu'elle est en train de se syndiquer... Je lui fait part de mon étonnement ce à quoi elle répond en m'expliquant le plus naturellement du monde que c'est juste quasi obligatoire si elle souhaite obtenir rapidement une mutation dans l'école de son choix...
Revenir en haut Aller en bas
celine



Messages : 398
Date d'inscription : 20/08/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyLun 01 Avr 2013, 16:47

WOOH a écrit:
Que suggérerez vous Céline pour remédier a cette situation?
Ne dites surtout pas qu'il faut dépolitiser l'école de la république, ses enseignants, majoritairement des femmes, ne sont même pas syndiqués.
L'école publique est celle que veulent les Français et leurs politiciens, et je suis de votre avis, c'est très triste
Ne pensez pas que l'école privée soit la panacée, elle est aussi très mal partie.


Ce qu'il faudrait n'est hélas pas de ma compétence et le tout privé n'est pas une solution car chacun devrait pouvoir trouver dans le public une éducation et un enseignement digne de ce non.
Je ne dis pas que les enseignants sont les responsables, ils n'ont qu'une partie de responsabilité en acceptant beaucoup de laisser aller il y a quelques decnnies.
Ce n'est pas une réforme comme celle des 4j 1/2 qui arrangera les choses, mais une réforme de la société et là cela me paraît impossible hélas, les politiques ne pensent qu'à leur situation et aux élections, et les parents d'élèves participer un peu plus à l'éducation de leurs enfants, la politesse, le langage, le respect (il faut écouter à la sortie d'une école, c'est lamentable !) qu'ils acceptent l'autorité et les sanctions d'un maître.
Il faudrait également créer des classes spécifiques pour les mises à niveau des enfants, le redoublement n'a plus la côte, on préfére qu'ils ne puissent plus s'en sortir. Et qu'importe si on se retrouve avec plusieurs années de retard, l'enfant aurait au moins une chance de reprendre goût à suivre normalement, et d'avoir plus tard une bonne situation. Mais apparemment au nom de l'égalité personne ne veut en entendre parler : c'est mieux parait-il d'arriver en 6ième sans savoir lire, écrire et compter, c'est désastreux !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyLun 01 Avr 2013, 17:31

TO A.NONYMOUS

Votre amie va avoir bien des désillusions si elle croit que le fait d'être syndiquée peut l'aider à obtenir préférentiellement telle ou telle école. Ce serait même une perversion de l'idée du syndicalisme.
Ce sont précisément les syndicats qui, dans ce métier comme dans d'autres, ont créé des commissions paritaires (donc à parité) entre l'administration et LES représentants du personnel, pas seulement le syndicat de votre amie.
Le calcul du barème est fait publiquement et publié à partir de points obtenus par l'ancienneté, la note professionnelle, auxquels parfois s'ajoutent des paramètres particuliers (handicap, fermeture d'un poste, certaines situations de famille).
Il serait illusoire de croire que le fait d'appartenir à tel parti ou telle organisation peut permettre de tricher. Ce serait connu depuis longtemps et il y aurait beaucoup plus de syndiqués dans le monde enseignant.
Si les écoles dites difficiles permettaient à ceux qui y exercent d'avoir des points d'indice ou des primes supplémentaires conséquentes, comme ce fut tenté dans les ZEP, il y aurait des volontaires expérimentés qui s'y dirigeraient, le mouvement serait plus ample.
Mais l'enfer doit se payer cher, comme la zone de combat pour des militaires, et on n'en est pas là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyLun 01 Avr 2013, 20:46

Céline dit des choses fort justes, mais le rôle des parents est primordial et souvent les parents sont de mauvais éducateurs.
Une société a l'école qu'elle mérite. Il y a sans doute des pays où elle a une bien meilleure place qu'en France. Mais on voit bien que la mobilisation se fait sur les 4j1/2 et pas sur les méthodes, les contenus, la formation et la rétribution des enseignants. Trop payés, de gauche, trop de vacances, combien de fois a-t-on entendu ces con<;;;ies?<
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyLun 01 Avr 2013, 20:49

@gérard (votre remarque à anonymous) Je confirme. On peut même rajouter que le lieu où l'on atterrit en fonction de son barème dépend de la taille de l'académie, plutôt vaste en région parisienne avec Paris, Créteil et Versailles. Pour la province son lieu de travail peut se trouver à plus d'une heure et demi de distance avec quasi obligation d'avoir un véhicule pour s'y rendre.



Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14489
Date d'inscription : 30/05/2011

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyLun 01 Avr 2013, 21:36

Gerard a écrit:
TO A.NONYMOUS

Votre amie va avoir bien des désillusions si elle croit que le fait d'être syndiquée peut l'aider à obtenir préférentiellement telle ou telle école. Ce serait même une perversion de l'idée du syndicalisme.
---/---

D'où mon étonnement sur les raisons de ce soudain "engagement" syndical...

Après on peut s'interroger sur comment une jeune institutrice exerçant depuis deux ans peut être amenée à penser que l'adhésion à un syndicat enseignant peut influer sur son affectation...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyLun 01 Avr 2013, 22:23

Tout le monde peut se tromper, le meilleur moyen d'améliorer le système est en effet le vote (acte politique comme vous disiez), et aussi de se syndiquer et si possible de militer. C'est un parcours difficile qui réussit dans certains pays.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6319
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyLun 01 Avr 2013, 23:15

papy Mougeot a écrit:
Ne pas oublier : si les retraites diminuent qui va aider les jeunes chômeurs à boucler les fins de mois.

Tiens les retraites ? Mon frère qui s'est fait lourder de sa boite il y a quelques mois après 30 ans de bons et loyaux services m'en parlait justement...


Le problème des retraites, un problème systémique 54764711
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
papy Mougeot



Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 02 Avr 2013, 05:39

SI on ne versait pas de retraite aux étrangers qui arrivent en France en étant âgés et en ayant jamais cotisé juste pour percevoir une retraite peut être serait il possible d'être un peu moins dans le rouge... sans doute que l'intérêt électoral qui prime la logique n'y trouverait pas son compte.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6319
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 02 Avr 2013, 08:20

Mais oui, mais le fantasme des étrangers qui prennent le pain (la retraite) des français sans jamais avoir cotisé.

Qui peut croire à une telle fable ?
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
papy Mougeot



Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 02 Avr 2013, 10:03

Loïc a écrit:
Mais oui, mais le fantasme des étrangers qui prennent le pain (la retraite) des français sans jamais avoir cotisé.

Qui peut croire à une telle fable ?

Ce n'est pas une fable mais une réalité, qui commence à être très connue par nombre de nos concitoyens.
Faut il que je vous fournisse les références des textes ?

comme c'est la semaine de bonté : http://www.observatoiredessubventions.com/2011/des-etrangers-peuvent-toucher-une-retraite-en-france-sans-avoir-jamais-cotise/
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 02 Avr 2013, 10:38

Souhaitant faire preuve de la même bonté que vous, je mets le mien, votre texte à vous ne se référant pas tout à fait aux sources, par lequel on apprend qu'il y a des étrangers qui sont légalement autorisés à séjourner chez nous. Et s'ils sont... je vous laisse lire.

ils ont droit à cela
http://vosdroits.service-public.fr/F16871.xhtml

ils ont même droit à cela sous d'autres conditions que je vou slaisse découvrir.
http://vosdroits.service-public.fr/F10009.xhtml#N100A7
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 02 Avr 2013, 10:43

SVP ne pas confondre APA et ASPA...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 02 Avr 2013, 10:45

Hum Papy, il y a deux liens youhou, cliquez sur le premier aussi. Vous dégainez trop vite vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 02 Avr 2013, 10:47

Libellule a écrit:
Hum Papy, il y a deux liens youhou, cliquez sur le premier aussi. Vous dégainez trop vite vos réponses.

Pas du tout.
Je sais que si l'électorat était bien informé de tout cela nous aurions encore plus de gens capables de "mal voter" alors on mets en place le rideau de fumée...

débat inutile les textes sont explicites pour peu que l'on se donne la peine de les lire et de ne pas vouloir tromper le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 02 Avr 2013, 11:00

D'accord vous n'avez pas écrit SVP NE pas confondre l'APA et l'ASPA... (dont acte)....

D'accord, et même pas du tout, donc, mon premier lien n'est pas celui de l'ASPA et ne parle absolument pas du même ASPA que le vôtré (oups j'ai fais une fote) ... et le deuxième que j'ai mis qui parle de APA est là pour lui servir d'écran de fumée lol! lol!lol!

Débat oh combien utile, au contraire, puisque relayé par vous ; que chacun lise en effet les trois liens.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 02 Avr 2013, 11:16

Vous savez fort bien que vous avez ajouté le second lien après coup alors que je préparais ma réponse... rapide certes.

Pinailler, ergoter et bidouiller avec plus ou moins de mauvaise foi n'est pas ma tasse de thé donc continuez seul.
LOLez jusqu'à plus soif mais sans moi.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 02 Avr 2013, 11:19

Taratata, ce qui est dit est dit. Cela en dit tellement plus long sur la bonne ou mauvaise foi des uns et des autres que l'on peut effectivement en rire.
Revenir en haut Aller en bas
celine



Messages : 398
Date d'inscription : 20/08/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 02 Avr 2013, 11:32

Une question : un étranger en situation régulière mais qui n'a jamais travaillé en France a-t-ll aussi droit à ces aides ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 02 Avr 2013, 11:44

j'assure l'intendance à cette question par un copier coller qui conserve les liens intérieurs à la page

Mise à jour le 04.04.2012 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Principe

L'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) est une allocation destinée aux personnes âgées disposant de faibles revenus en vue de leur assurer un niveau minimum de ressources.

Elle remplace depuis le 1er janvier 2006 le minimum vieillesse.

Bénéficiaires

Principe

Le bénéfice de l’Aspa est ouvert aux personnes âgées d’au moins 65 ans.

Cette condition d’âge est abaissée à l'âge minimum légal de départ à la retraite pour certaines catégories de personnes, notamment :


  • les personnes atteintes d’une incapacité de travail d’au moins 50 % et reconnues définitivement inaptes au travail,
  • les bénéficiaires d’une retraite anticipée pour handicap.

Anciens bénéficiaires du minimum vieillesse

Les bénéficiaires des anciennes allocations du minimum vieillesse peuvent demander à basculer sur le dispositif de l’Aspa à tout moment.

Le renoncement aux anciennes allocations du minimum vieillesse est irrévocable.

Haut

Conditions de résidence et de régularité du séjour

Résidence en France

Le demandeur doit résider régulièrement en France.

Condition de régularité du séjour pour les étrangers

Pour bénéficier de l'Aspa, un étranger doit se trouver dans l'une des conditions suivantes :


  • soit détenir depuis au moins 10 ans un titre de séjour autorisant à travailler,
  • soit être réfugié, apatride, bénéficier de la protection subsidiaire ou avoir combattu pour la France,
  • soit être ressortissant d'un État membre de l'Espace économique européen ou suisse.
Revenir en haut Aller en bas
celine



Messages : 398
Date d'inscription : 20/08/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 02 Avr 2013, 17:58


•soit détenir depuis au moins 10 ans un titre de séjour autorisant à travailler,

•soit être réfugié, apatride, bénéficier de la protection subsidiaire ou avoir combattu pour la France,

•soit être ressortissant d'un État membre de l'Espace économique européen ou suisse.



Donc un étranger peut bénéficier de la prestation sans avoir jamais cotisé, l'autorisation à travailler ne signifie pas qu'il a travaillé ! Non ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14489
Date d'inscription : 30/05/2011

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 26 Nov 2013, 15:17

matmut a écrit:
Encore une fois avec la désindexation des retraites des régimes du privé Arcco et AGIRC, ce sont encore uniquement les retraités du privé qui trinquent. Les bénéficiaires des régimes du public comme d'habitude ne participeront pas à l'effort. C'est vrai qu'ils n'ont pas à préserver leurs systèmes inégalitaires de retraite ceux ci étant financés à 80% par les contribuables.
Les chiffres annoncés aujourd'hui par le Figaro sont édifiants.....

""Et pourtant: d'après les calculs actualisés du COR, seul un quart des pensions est financé par les cotisations salariales et celles (fictives) de l'État employeur, contre 82,9 % pour le régime des salariés du privé."

Alors que 5 millions de chômeurs salariés du privé crèvent à Pôle emploi, alors que parmi ces chômeurs certains seniors bien qu'ayant cotisé toute leur vie à plein régime risquent de passer par le RSA entre la fin de leur droit à l'allocation chômage et l'ouverture de leur droit à la retraite, cette situation est juste inacceptable...


Le Figaro a écrit:
Retraites des fonctionnaires : un gouffre pour l'État

Par Guillaume Guichard, Service infographie du Figaro
Mis à jour le 26/11/2013 à 13:48
Publié le 25/11/2013 à 19:37

INFOGRAPHIE - Seul un quart des pensions de la fonction publique est financé par les cotisations des agents de l'État. Les contribuables doivent payer la différence : 37,3 milliards en 2013.

Les retraites des fonctionnaires souffrent d'un déséqui­libre abyssal. C'est ce que confirme le dernier rapport du Conseil d'orientation des retraites (COR), que Le Figaro s'est procuré et qui doit être présenté ce mardi après-midi. Vicissitude du calendrier: à la même heure, les députés s'exprimeront, pour la deuxième fois et en procédure de vote bloqué, sur la réforme Ayrault des retraites. Un projet de loi qui ne s'attaque nullement au besoin de financement des retraites de la fonction publique.

Et pourtant: d'après les calculs actualisés du COR, seul un quart des pensions est financé par les cotisations salariales et celles (fictives) de l'État employeur, contre 82,9 % pour le régime des salariés du privé. Le régime des fonctionnaires n'est certes pas techniquement en déficit. Mais c'est jouer sur les mots: le trou - la différence entre les recettes et les dépenses - est automatiquement comblé par le budget de l'État. Résultat, un euro dépensé en subvention pour les retraites des fonctionnaires, c'est un euro de moins pour l'éducation. Ou un euro de plus de dette publique.

Au final, l'État subventionne discrètement les retraites des fonctionnaires à hauteur de… 73 % de ses besoins. Concrètement, la facture atteindra 37,3 milliards d'euros cette année, selon les prévisions du COR. L'administration nomme, pudiquement, cette ligne budgé­taire «cotisations fictives». Hélas, la douloureuse, elle bien réelle, ne cesse de gonfler: + 5,5 % en 2011, + 4,2 % en 2012 et + 1,7 % en 2013.

Ce nouveau rapport du COR ne prend pas en compte la réforme Ayrault des retraites, qui ne s'appliquera qu'en 2014. Mais qu'importe puisqu'elle ne s'attaque pas aux retraites des fonctionnaires, le gouvernement ayant resserré sa cible sur les seuls 7 milliards de besoin de financement du régime des salariés à horizon 2020. Évidemment, les agents de la fonction publique seront soumis à la hausse des cotisations à partir du 1er janvier 2014.

Mais à un rythme moins prononcé, car le rattrapage de l'écart de cotisation avec les salariés du privé, décidé en 2010, n'est pas terminé. Ils n'échapperont pas non plus à l'allongement de la durée de cotisation à partir de 2020. Mais, au final, ces mesures ne rapporteront que 300 millions l'année prochaine et 800 à horizon 2020. On est loin du trou de 37 milliards comblé chaque année par le budget de l'État…

Pourquoi le régime des fonctionnaires est-il à ce point dans le ­rouge? Primo, il souffre d'un déséquilibre démographique car il compte plus de retraités (2,33 millions) que de cotisants (2,1 millions). Sur ce point, le régime général des salariés est «avantagé», avec un ratio démographique de 1,38 salarié par retraité. Secundo, les pensions dans le public sont calculées sur les six derniers mois de traitement, contre les 25 meilleures années dans le privé. Une différence qui avantage les futurs ex-agents de l'État.


Régime plus généreux

«Une majorité de fonctionnaires bénéficient d'un “coup du chapeau” avant leur départ en retraite, une forte augmentation de traitement dans les six derniers mois de leur carrière, décrypte Bruno Chrétien, le président de l'Institut de la protection sociale. Un faible coût pour l'administration, qui octroie, pour quelques mois, ladite hausse, mais une charge énorme - un gonflement artificiel de la pension versée pendant des dizaines d'années - pour l'État, et donc pour l'ensemble des contribuables français!» Et pour cause: l'État augmente ainsi la base de calcul des cotisations en fin de car­rière, sans que cela corresponde en face aux cotisations versées par le fonctionnaire, à partir de salaires largement moins élevés, durant la vie active.

Le régime de la fonction publique est enfin plus généreux que celui des salariés du privé. Les «dispositifs de solidarité» (départs anticipés, majoration de durée d'assurance pour enfant, minima de pension…) représentent 27,9 % des pensions versées, contre 16,2 % dans le privé. Le gros de ces dépenses provient du financement des départs anticipés à la retraite, par exemple des militaires.

Le problème des retraites, un problème systémique 1385474018
Source: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/11/25/20002-20131125ARTFIG00560-plus-de-37-milliards-de-subventions-pour-les-retraites-des-fonctionnaires.php
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 26 Nov 2013, 17:16

la devise de la France est : Liberté égalité fraternité, n 'est-ce pas?

Alors pour ce qui est de l' égalité, tout le monde cotise de la même façon pour la même durée à la même caisse.
Pour la fraternité elle suivra d' elle même.
Car actuellement on est loin de là pour les retraites : pas d' égalité pas de fraternité, chacun campe dans son pré carré.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14489
Date d'inscription : 30/05/2011

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 26 Nov 2013, 17:29

mamiea a écrit:
la devise de la France est : Liberté égalité fraternité, n 'est-ce pas?

Alors pour ce qui est de l' égalité, tout le monde cotise de la même façon pour la même durée à la même caisse.
Pour la fraternité elle suivra d' elle même.
Car actuellement on est loin de là pour les retraites : pas d' égalité pas de fraternité, chacun campe dans son pré carré.

Je dirais que pendant longtemps les salariés du privé ont laissé les fonctionnaires syndiqués bénéficiant de la sécurité de l'emploi monter seuls aux créneaux pour défendre les droits des salariés... Tant que les intérêts entre salariés du privé et fonctionnaires n'étaient pas trop divergents cette situation était acceptable...

Aujourd'hui les salariés du privé se prennent de plein fouet unionisation et mondialisation dont ils font largement les frais alors que les fonctionnaires sont eux épargnés... Les intérêts des salariés du privé et ceux des fonctionnaires sont donc aujourd'hui complètement divergents comme cela a été mis en évidence lors de la négociation de l'ANI en début d'année, les syndicats de fonctionnaires défendant les acquis sociaux alors que les salariés du privé étaient prêts à rogner sur ces acquis pour conserver un emploi...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4482
Date d'inscription : 08/01/2012

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyVen 07 Juin 2019, 22:05

(voir 26 Nov 2013 15:17)
Citation :
Retraites des fonctionnaires : un gouffre pour l'État

Seul un quart des pensions de la fonction publique est financé par les cotisations des agents de l'État. Les contribuables doivent payer la différence : 37,3 milliards en 2013.
(..)

Montant (37,3 milliards) à actualiser. Mais certains fonctionnaires cherchent des trous plutôt ailleurs :

93% des retraités bénéficient d’un dispositif public de solidarité
Par  Marie-Cécile Renault . Publié le 06/06/2019

Ces dispositifs coûtent 47 milliards € par an, révèle le service statistique du ministère de la Santé.
Les 16,2 millions de retraités n’en ont probablement pas conscience mais une immense majorité d’entre eux, exactement 93 %, bénéficie de dispositifs dits de solidarité que l’on suppose, à tort, réservés aux plus pauvres. Et ce pour un coût de 47 milliards € par an, soit 16 % de la masse des pensions versées chaque année, révèle une étude de la Drees, le service statistique du ministère de la Santé. C’est, par exemple, le cas de tous ceux qui ont eu trois enfants ou plus - soit environ 40 % des retraités actuels - et qui bénéficient donc d’une majoration de pension. Un dispositif qui pèse 8 milliards €.

C’est aussi le cas de ceux qui bénéficient de compensations pour les périodes où ils n’ont pas travaillé (chômage, maternité, maladie, invalidité, service militaire), pour un montant de 10,1 milliards. Entrent encore dans cette catégorie ceux qui ont pris leur retraite de manière anticipée: les mères de trois enfants dans la fonction publique et certains agents publics (policiers, militaires, sapeurs-pompiers, etc.). Un dispositif qui coûte 10,3 milliards.

«Ce dispositif bénéficie plutôt aux gens aisés car il concerne surtout des fonctionnaires en catégories actives avec des carrières complètes», observe Jean-Marc Aubert, le patron de la Drees. Au final, la solidarité constitue presque 50 % de la pension des plus modestes (pour un coût total de 7,7 milliards) et 10 % des plus aisés (pour un coût de 13,4 milliards). Des données que le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a, lui, bien en tête!

http://www.lefigaro.fr/retraite/93-des-retraites-beneficient-d-un-dispositif-public-de-solidarite-20190606
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyVen 07 Juin 2019, 22:22

Pour faire sauter en parachute les adjudants de 58 ans on va économiser sur les retraites mais payer des pensions d'invalidité...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4482
Date d'inscription : 08/01/2012

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMer 26 Juin 2019, 17:15

Retraites : un report de la réforme après les municipales de 2020 envisagé
Gaël Vaillant, le 26 juin 2019

Le vote du projet de réforme des retraites pourrait être repoussé après les élections municipales. Et l'hypothèse, sur la table, de présenter une loi-cadre pourrait permettre de repousser les arbitrages les plus délicats au-delà du premier semestre 2020.

Sur le site du gouvernement dédié à la consultation autour de la réforme des retraites, il est écrit que le projet de loi sera présenté et adopté en 2019. Une hypothèse qui a pris du plomb ces dernières semaines. Déjà, lors de son discours de politique générale, mi-juin, le Premier ministre Edouard Philippe n'avait pas précisé le calendrier de la réforme. Selon Les Echos de mercredi, il serait désormais question d'un report de plusieurs mois : le projet de loi serait présenté en décembre prochain pour un vote au Parlement après les municipales de mars 2020.

En outre, la nature même du texte pourrait changer. Jean-Paul Delevoye, le M. retraites d'Emmanuel Macron qui mène depuis plus d'un an les consultations autour de la réforme, défendait le principe d'une loi unique. Selon le quotidien économique, ce pourrait finalement être une loi-cadre, c'est-à-dire un texte définissant les grands principes et permettant de régler les détails par des ordonnances, décrets ou autres projets de loi futurs.

Le calendrier de la précédente réforme des retraites accéléré?

Cette transformation du texte en loi-cadre aurait donc pour avantage de retarder certains arbitrages délicats. En attendant, le gouvernement suggère d'accélérer la mise en place de la précédente réforme des retraites, portée en 2014 par Marisol Touraine sous François Hollande.

Cette loi socialiste concerne les personnes nées à partir de 1973 et doit porter progressivement la durée de leur cotisation de 41,5 ans à 43 ans, soit l'obligation de cotiser jusqu'à 172 trimestres pour obtenir une retraite à taux plein. Une réforme qui débutera en 2020 et s'étalera jusqu'en 2035.
Avancer la date de fin de la réforme permettrait de faire d'importantes économies. Cette accélération de calendrier pourrait être acté dans le cadre du projet de budget de la sécurité sociale 2020, voté à l'automne.

https://www.lejdd.fr/Politique/retraites-un-report-de-la-reforme-apres-les-municipales-de-2020-envisage-3906667
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMer 26 Juin 2019, 18:58

Les retraités emmerdent le monde, perçoivent des retraites sans bosser,  vivent dans des pavillons de banlieue où on pourrait construire des logements sociaux...

On supprime ces nuisibles et on fait des économies.

N'oubliez tout de même pas que ces parasites ont fait en sorte que vous puissiez poursuivre des études, financé l'équipement du pays et construit un pays vivable ... et maintenant supprimez les car ils coutent cher.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1276
Date d'inscription : 03/03/2013

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMar 02 Juil 2019, 22:40

Oui ils ont laissé des montagnes de dettes pour financer leur confort

Et je vous évite le couplet sur le climat

Vraiement une super génération de profiteurs



Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique EmptyMer 03 Juil 2019, 05:21

thierry a écrit:
Oui ils ont laissé des montagnes de dettes pour financer leur confort

Et je vous évite le couplet sur le climat

Vraiement une super génération de profiteurs



----------------------

les gugusses qui gèrent et ont géré la boutique eux n'y sont pour rien...

Lorsque Juppé en 95 voulait se pencher sur le régime des retraites il a explosé en vol et le pinpin qui a pris la relève a estimé que tout allait bien...

Les autres n'ont rien fait... les actuels pourraient aussi se pencher sur les dépenses de l'état mais ce n'est visiblement pas à l'ordre du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le problème des retraites, un problème systémique Empty
MessageSujet: Re: Le problème des retraites, un problème systémique   Le problème des retraites, un problème systémique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le problème des retraites, un problème systémique
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Problème avec placenta et cicatrice de césarienne !
» Au secours problème de lessive :-(
» Problème avec un fichier Hérédis et vidage de corbeille.
» bumgenius problème
» Problème utilisation tire lait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: